ROTEL et B&W : TROIS ENSEMBLES A PRIX PROMO

Bowers & Wilkins et ROTEL accordent leurs violons pour nous prposer trois ensembles à prix spécial. Le premier est composé du lecteur Rotel CD14, de l'ampli A10 et d'une paire d'enceintes B&W 686S2. Pour 1399 Euros au lieu de 1723, il est destiné aux mélomanes n'utilisant pas d'entrées numériques. Un deuxième ensemble, composé du lecteur CD14, de l'ampli A12 et d'une paire de 685S2, est proposé à 1949 Euros au lieu de 2398 habituellement. Equipé de multiples entrées numériques, ce remarquable ensemble est déjà un grand classique chez MUSIKIT.

   

Un troisième ensemble, composé du lecteur CD14, de l'ampli A14 et d'une paire de 683S2, s'adresse aux mélomanes disposant d'une grande pièce d'écoute et soucieux de reproduire une grande profondeur de grave. Il est proposé à 2949 Euros au lieu de 3598.

Cette opération est valable jusqu'au 31 juillet 2017. Tous ces ensembles sont à l'écoute chez MUSIKIT en prenant rendez-vous au 04 78 95 04 82.

 

 

MUSIKIT VENTE PRIVEE

Du 14 au 27 juin, MUSIKIT propose à ses plus fidèles clients une sélection d'appareils prestigieux à des prix hallucinants. Si vous avez reçu le code d'accès par sms, rendez-vous ici :

Si vous êtes un client fidèle et que vous n'avez pas reçu le mot de passe, appelez-nous au 04 78 95 04 82. A bientôt.

 

 

ACCUPHASE : SPECTACULAIRE OPERATION REPRISE

Du 1er luin au 31 juillet, Accuphase lance une opération de reprise dénommée "Golden times". Le principe en est simple : apportez-nous votre ancien ampli, même bas de gamme, même muticanal, même en panne, et nous vous proposerons un tarif très intéressant pour l'achat de l'un des trois premiers intégrés de la gamme : le E270, le E370 et le E470.

   

C'est l'occasion ou jamais de vous équiper de l'un des meilleurs amplis de la planète. Vous savez tout le bien que nous pensons de la grande marque japonaise, capable de piloter n'importe quelle enceinte, aussi exigeante, aussi gourmande soit-elle.

Remplacer votre ampli classique par un Accuphase, c'est offrir à votre système une évolution décisive. Le seul frein à cette évolution radicale est souvent l'investissement important qu'il réclame. Cette opération rend possible une telle évolution, et ceci d'autant plus que nous proposons toute l'année des solutions de financement en 10 ou 20 fois. N'hésitez pas à nous consulter.

 

 

MARANTZ MCR 611 : MAINTENANT EN GOLD

Vous connaissez certainement la MARANTZ MCR611. Depuis plus de 8 ans, ces micro-chaînes font le bonheur des audiophiles débutants ou soucieux de s'équiper d'appareils de taille très réduite. La version actuelle était disponible jusqu'ici en noir et en blanc et noir.

   

Or une version gold, qui existait déjà au Japon, vient de sortir en France. Disponible en quantité limitée, cette magnifique version est vendue au même prix que les versions traditionnelles. Noir ou gold, à vous de choisir !

 

 

MARANTZ SA 10

A l'époque de la dématérialisation et des fichiers haute-résolution, il peut sembler anachronique de sortir un lecteur CD de hautes performances tel que le MARANTZ SA10. En fait, rien n'est moins sûr. Premièrement parce que nos étagères débordent de CD qu'aucun de nos lecteurs, je dis bien aucun, n'a encore pu lire aussi bien que ce SA10. Et deuxièmement parce que ce MARANTZ est aussi un excellent convertisseur compatible avec tous les fichiers connus à ce jour, y compris les DSD64, 128 et 256.

   

Voici donc le meilleur lecteur audio MARANTZ de tous les temps. Dans un banc d'essai très détaillé, Pierre Stemelin écrit qu'il s'agit d'un des meilleurs lecteur CD et convertisseur qui lui soit passé entre les mains. Nous partageons pleinement son opinion. Le MARANTZ SA10 est à l'écoute sur rendez-vous à Lyon et dans notre show-room de Montpellier, sur rendez-vous.

Pour en savoir plus :

 

 

DYNAUDIO EMIT M20 : UNE NOUVELLE REFERENCE

Récemment auréolée d'un Diapason d'Or 2016-2017, l'enceinte d'étagère Dynaudio EMIT M20 vient jeter le trouble dans la catégorie des enceintes compactes à moins de 700 Euros la paire. Sans être une enceinte vraiment miniature, sa taille lui permet d'être logée dans tous les intérieurs. De même, ses finitions blanche ou noire satinées lui assurent une certaine discrétion. Si cependant vous êtes attaché à une finition en bois traditionnel, vous pourrez vous tourner vers la magnifique X18 de gamme supérieure.

   

A l'écoute, la clarté et la dynamique de l'EMIT M20 font merveille, notamment sur les amplis anglais ou les MARANTZ par nature assez doux. Il faudra en revanche éviter les amplis métalliques ou agressifs dans les aigües. Cette enceinte est en écoute permanente dans nos auditoriums de Lyon, et à Montpellier sur rendez-vous.

Pour en savoir plus :

 

 

PIONEER NC50 DAB : LE CHAÎNON MANQUANT

En matière d'ampli réseau tout-en-un, il fallait jusqu'à maintenant faire le grand écart entre d'excellents premiers prix et de prestigieux haut de gamme. En effet, entre le petit Marantz MCR 611 et l'inégalable NAIM UnitiLite, il n'y avait rien, ou presque. PIONEER vient fort à propos combler ce vide avec un tout nouvel appareil.

Le NC50 DAB est donc un ampli + lecteur CD + tuner FM/DAB + lecteur réseau. La face arrière dévoile deux entrées s/pdif, une coaxiale et une optique, une entrée USB type A, un connecteur RJ45 pour le raccordement au réseau et, divine surprise, une entrée phono. Il est bien sûr compatible Airplay pour les fans d'Apple et Bluetooth pour les amateurs d'Android. L'antenne assure la réception des émissions FM et, si vous en avez dans votre ville, DAB+. Une sortie caisson permet l'utilisation du NC50 en home cinéma 2.1. Comme toujours chez Pioneer, la navigation est logique est très agréable. Je n'ai vu aucune différence entre les deux entrées USB (avant et arrière) qui acceptent les fichiers mp3, wav et flac. Les choix sonores sont très actuels, mais ceci, vous le découvrirez vous-même en venant écouter cet appareil très réussi sur les enceintes de votre choix.

 

 

BOWERS & WILKINS 800 D3

"C'est la meilleure enceinte que nous ayons jamais construite". C'est par ces mots que le staff d'ingénieurs de B&W nous a présenté le nouveau porte-drapeau de la marque anglaise. Près de 900 évolutions par rapport à la précédente version D2, c'est une enceinte dont la sophistication extrême lui permet de s'effacer totalement face à la musique.

Les mots étant largement impuissants à décrire les sensations ressenties à l'écoute de cette enceinte hors norme, je ne peux que vous conseiller de venir l'écouter. Cette enceinte sera présentée lors de nos journées découvertes à la Cité Internationale les 2, 3 et 4 décembre 2016.

Pour en savoir plus :

 

 

ROTEL A12 et A14

ROTEL vient de remplacer son ampli vedette, le RA 12, non par un, mais par deux amplis : le A12 et le A14. L'une des raisons de l'immense succès du RA 12 tenait à ses entrées numériques, ROTEL récidive donc avec pléthore d'entrées numériques. Jugez par vous même : deux entrées s/pdif coaxiales, deux entrées Toslink, une entrée USB type B à l'arrière pour un ordinateur, une entrée USB type A en face avant pour un iPhone ou iPad, un récepteur bluetooth APTX intégré, et pour le A14, une connection RJ45.

           

L'entrée phono n'est pas oubliée et ne doit rien au succès actuel du microsillon. En effet ROTEL n'a quasiment jamais cessé d'équiper ses amplis de cette entrée, même lorsque le vinyle ne connaissait pas l'engouement qu'il a aujourd'hui. La différence de puissance est faible entre les deux amplis (2 x 60 Watts pour le A12, 2 x 80 pour le A14), mais mieux alimenté, le A14 semble bien plus à l'aise pour piloter des enceintes un tant soit peu exigeantes. Les tarifs de 999 Euros pour le A12 et de 1290 Euros pour le A14 sont donc amplement justifiés.

Un petit mot sur la connectique RJ45 du A14 : elle ne transforme pas cet ampli en lecteur réseau, le T14 est là pour ça, mais elle vous permet de piloter le A14 à travers une application dédiée depuis votre smartphone ou votre tablette. Une fonction que j'attendais avec impatience tant elle semble aujourd'hui évidente.

Pour en savoir plus :

 

 

DAVIS OLYMPIA ONE MASTER

Cela faisait des années qu'une enceinte DAVIS n'avait franchi le seuil de MUSIKIT. Toute auréolée d'un récent Diapason d'Or, l'Olympia One Master est la réponse de DAVIS à la forte demande d'enceintes de petite taille mais de hautes performances.

Très classique dans sa présentation en merisier, cette enceinte bookshelf est équipée d'un boomer de 13 cm en kevlar, une technologie utilisée par DAVIS depuis une trentaine d'année. L'évent à l'arrière demandera une certaine distance au mur, une bonne dizaine de centimètres. A l'écoute, cette enceinte apprécie les amplis énergiques et au grave puissant, on pense à ATOLL et NAIM, par exemple.

 

 

BOWERS & WILKINS SERIE 800D3

Bowers & Wilkins fait évoluer ses enceintes de haut de gamme. Les 800D2 laissent la place aux 800D3. Considérées par beaucoup de professionnels du son comme les meilleures enceintes du monde, on se demande bien ce que le constructeur britannique pouvait améliorer sur ces enceintes. La réponse de B&W est claire : tout.

 

Une étude minutieuse à l'interférométrie laser a permis de faire la chasse à toutes les micro-vibrations, aussi infimes soit-elles. Localisées dans des endroits quelquefois surprenant (le système Matrix, par exemple), elles ont conduit à une modification profonde de ces enceintes. C'est bien simple, seuls deux éléments n'ont pas évolué : le bornier et le dôme Diamant.

Le résultat est époustouflant. Bien au-delà des genres sonores généralement admis (le fameux "son anglais"), les B&W séries 800D3 établissent un nouveau standard de qualité sonore. Précises, rigoureuses, transparentes, le vocabulaire est faible pour tenter de décrire les impressions reçues à leur écoute. De la bookshelf 805D3 à la colonne 802D3, elles sont toutes en écoute chez Musikit, sur rendez-vous.

 

 

YAMAHA PIANOCRAFT MCRN 670 et MCRN 870

Tout le monde, ou presque, se souvient de la YAMAHA MSC1330, une micro-chaîne en deux éléments réunissant un lecteur CD et un ampli compatible iPhone 4. Cet ensemble avait connu un succès énorme, interrompu par la défection du fabricant des faces avant en aluminium. YAMAHA n'avait pas trouvé de solution pour remplacer ce sous-traitant.

Eh bien ce concept de micro-chaîne de luxe revient, grandement modernisé, avec deux modèles, la MCRN 670 et MCRN 870. Le lecteur CD est devenu MusicCast et il sert de lecteur réseau Wifi, compatible en natif avec Spotify, Napster et Juke. Comme d'habitude chez YAMAHA, l'entrée USB-A est compatible iPhone et iPad.

Les différences entre les deux ensembles MCRN 670 et 870 se concentrent sur les amplis et les enceintes d'origine. L'ampli de la MCRN 670 est exclusivement analogique, celui de la MCRN 870 est équipé d'une entrée USB-B, pour brancher un ordinateur. Il est également un peu plus puissant et dispose d'une touche "source directe" que nous aimons bien. A l'écoute, il est un peu plus généreux dans le grave que celui de la MCRN 670.

   

Une fois n'est pas coutume, l'écoute avec les enceintes d'origine n'est pas mauvaise, loin de là. Mais clairement, si vous choisissez des enceintes plus évoluées (B&W, Focal, Totem, Atohm, etc...), les qualités des électroniques YAMAHA seront bien mieux mises en valeur.

Le prix de la MCRN 670 est très intéressant, 849 Euros avec les enceintes d'origine, 699 Euros sans elles. En revanche, le prix de la MCRN 870 nous semble un peu élevé pour l'instant. Ces deux ensembles figurent parmi notre formule "vigilance internet", vous en connaissez le principe.

Notez également que le lecteur CD/lecteur réseau est disponible seul au prix de 449 Euros.

 

 

FOCAL SOPRA 1 et SOPRA 2

L'apparition d'une nouvelle gamme chez le constructeur stéphanois est parfaitement représentative de ce qu'on observe dans le segment de la haute fidélité de très haut de gamme. Située entre la gamme Electra vieillissante et l'inaccessible Utopia, la gamme SOPRA offre aux mélomanes français ce qui se fait de mieux technologiquement et musicalement. Les technologies employées, haut-parleurs structure W, tweeter Béryllium, dérivent tout droit de la gamme Utopia, avec quelques innovations telles que le système IHL de charge infini du tweeter, pour ne citer que lui.

       

Avec l'enceinte sur pied SOPRA 1 et la colonne SOPRA 2, Focal propose une gamme capable de rivaliser avec ce qui se fait de mieux au niveau mondial, toutes catégories confondues. Vouloir expliquer à quel point ces enceintes frôlent la perfection est une tâche impossible, on s'en rend bien compte dans les tentatives de compte-rendu que l'on peut lire ici ou là. Il faut vraiment les écouter pour sentir à quel point les mots sont insuffisants à décrire ce que l'on ressent à leur contact. Quand je vous aurai dit que les traditions en terme d'énergie et de détail propres à Focal depuis plus de 35 ans sont toujours présentes, il ne me restera plus qu'à vous inviter à venir les écouter attentivement (et donc sur rendez-vous, bien sûr). D'une certaine façon, vous constaterez que vous n'aviez jamais entendu vos enregistrements avec autant de vie, autant de précision. Venez vite.

 

 

LE RETOUR DES CHAÎNES INVITATION

Les chaînes Invitation, ce sont nos ensembles premier prix destinés à ceux d'entre vous qui s'équipent pour la première fois, qui découvrent la haute-fidélité. Ce sont aussi des systèmes idéaux pour une deuxième pièce ou pour une résidence secondaire.

A l'origine, les chaînes Invitation étaient composées d'un lecteur CD, d'un ampli et d'une paire d'enceintes. Seulement voilà, notre usage de la musique a beaucoup changé ces dernières années, et notre source principale est plus souvent un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Voilà pourquoi toutes les nouvelles chaînes Invitation sont maintenant ouvertes sur le monde de la musique dématérialisée. Bluetooth, Airplay ou DNLA, il y en a pour tous les goûts et toutes les applications. Il reste néanmoins possible d'ajouter un lecteur CD ou une platine vinyle sur chacune de ces chaînes.

Les chaînes Invitation restent composées de ce qui se fait de mieux chez les meilleurs constructeurs du moment.

Je vous invite à les découvrir ici :

 

 

PLANTRONICS BACKBEAT PRO

Faites le test : regardez autour de vous, dans la rue, et demandez-vous quels sont les casques que vous supporteriez d'utiliser pour écouter de la musique. Combien verrez-vous de Beats, de Skulcandy ou de Marshall pour un seul Sennheiser ? Pour un seul Focal ? Dans ce domaine où la mode, la couleur ou la renommée de la marque prédomine sur la qualité sonore, que peut bien apporter un constructeur fortement implanté dans le monde professionnel et l'univers des gamers comme PLANTRONICS ?

Eh bien la réponse, c'est le BackBeat Pro. Un casque bluetooth, anti-bruit (débrayable), doté d'une portée annoncée de 100 mètres et de 24h d'autonomie, tout cela pour moins de 200 Euros. Et la qualité sonore, me direz-vous ? Si je vous disais que le BackBeat Pro est aussi bon que la plupart des casques filaires à 200 Euros, me croiriez-vous ? Venez l'écouter et préparez-vous à craquer pour le meilleur casque sans fil de sa catégorie.

 

 

BC ACOUSTIQUE EX712

S'il est assez facile d'avoir un coup de coeur pour un appareil de haut de gamme, c'est en revanche plus rare pour un premier prix. C'est pourtant un véritable coup de foudre que nous avons eu pour le nouveau BC Acoustique EX712. Dans un coffret de 8 cm de haut pour 43 cm de large, BC réunit un ampli équipé d'entrées numériques, une entrée USB, un lecteur CD et un récepteur BlueTooth APTX.

Couplé (sans fil) à un smartphone, un ordinateur portable ou une tablette, l'EX712 répond donc à (presque) tous les besoins actuels en terme de sources sonores. Les râleurs objecteront qu'il manque une entrée vinyle, on leur répondra que NAD propose un excellent préampli externe à 99 Euros. Toujours est-il que pour moins de 400 Euros, ce petit appareil constituera la base de nombreux systèmes haute fidélité économiques, et ceci d'autant plus que le son est tout simplement craquant.

Pour en savoir plus :

 

 

PIONEER N50A et N70A

Pour remplacer l'illustre lecteur réseau N50, PIONEER ne sort pas un, mais deux nouveaux appareils : le N50A, évolution du N50, et le N70A qui n'avait pas d'équivalent dans la gamme jusqu'à présent. Parmi les nouveautés, notons l'utilisation de convertisseurs SABRE, ES9011 pour le N50A et ES9016 pour le N70S. Pour faire simple, disons que ce sont actuellement les puces de conversion les plus performantes à l'heure actuelle, en attendant sans doute que Burr-Brown fasse encore mieux. La compatibilité avec les fichiers DSD est donc assurée.

       

Une fonction très utile, la compatibilité NTFS/Fat32 sur l'entrée USB de la face avant. Il ne sera plus désormais nécessaire de reformater votre disque dur USB pour en lire le contenu. C'est tout bête, mais personne n'y avait pensé avant PIONEER. Autre évolution, ces lecteurs sont désormais Wifi d'origine.

Au chapitre de l'écoute, le N50A est en net progrès par rapport à l'ancienne version. Mais ce n'est rien du tout comparé au N70A. Ce lecteur nous a étonnés par ses qualités musicales, sans équivalent dans sa gamme de prix. Retenez bien cette référence, le PIONEER N70A mérite sa place dans les meilleurs systèmes haute-fidélité.

 

 

QUELQUES IMAGES DES DIAMOND DAYS 2015

En mars dernier se sont tenues les journées de présentation des enceintes Bowers & Wilkins. Voici quelques illustrations des écoutes que nous avons réalisées pendant ces 10 jours :

           

 

CASQUES : L'AVIS D'UN PRO

Tout comme Pierre Stemelin en France, Enobong Etteh est un spécialiste du casque audio. Il nous présente sa sélection des meilleurs casques du moment à prix abordable. Le plus remarquable, pour ce grand connaisseur des casques pour gamers (adeptes des jeux vidéos) est que lorsqu'il teste un casque destiné à diffuser de la musique, ses marques préférées sont les mêmes que nous. Bowers & Wilkins, Audiotechnica, Beyer sont les mieux classés avec B&O, que nous n'avons pas le droit de vendre.

La vidéo est en anglais, mais très facile à suivre.

 

 

ON MAG.FR : UN GUIDE SUR LES CASQUES AUDIO

Pierre Stemelin est un des plus grands spécialistes français du casque audio. Il en chronique très régulièrement sur son site :

Casques nomades pour smartphone, casques hifi, casques professionnels destinés à la prise de son ou la sonorisation DJ, il les connait tous, il les a tous écouté. Ainsi est née l'idée d'un guide réunissant les 25 casques les plus caractéristiques, mais aussi leurs accessoires tels que les amplis casques ou les baladeurs haute-définition. La plupart de ces casques sont disponibles chez MUSIKIT, sauf ceux qui exigent l'exclusivité et donc rendent impossible la comparaison.

Ce guide est gratuit, vous pouvez le télécharger ici (42 Mo, téléchargement très long) :

 

 

BOWERS & WILKINS CM6 S2

Les mieux informés d'entre vous, ou ceux qui nous suivent depuis longtemps, savent que le N°1 anglais de l'enceinte acoustique vient de renouveler sa gamme CM. Suivant le principe selon lequel on ne change pas une équipe qui gagne, les modifications apportées à la génération 2014 sont très légères, quasi-insensibles. La plus visible concerne un nouveau tweeter, désormais grillagé, qui permet une coupure plus basse en fréquence grâce à une nouvelle suspension. Mais l'évènement, c'est l'apparition, à côté des traditionnelles CM1, CM5, CM8, CM9 et CM10, d'un nouveau modèle, une enceinte d'étagère équipée d'un tweeter débafflé, la CM6.

Ce tweeter avait été une des grandes innovations de la colonne de haut de gamme CM10. On le retrouve désormais sur une enceinte d'étagère, et le résultat est impressionnant. Libéré de la présence du baffle avant, l'aigu est beaucoup plus libre, plus fin, plus ouvert que sur la traditionnelle CM5. Les progrès réalisés conjointement sur le grave permettent à la CM6 de se comporter pour ainsi dire comme une colonne, c'est d'ailleurs la spécialité de B&W de proposer des enceintes compactes qui fonctionnent aussi bien, si ce n'est mieux, que beaucoup de colonnes. Au même prix que la petite colonne CM8S2, le choix risque fort d'être cornélien. La B&W CM6 a reçu un Diapason d'Or pour l'année 2014/2015.

Pour en savoir plus :

 

 

MARANTZ PM14 et SA14

La longue lignée des PM15 et SA15 laisse la place à deux nouveautés, l'ampli stéréo PM14 et le lecteur CD/SACD SA14. Dès les premières versions, les PM15S1 et SA15S1, ces appareils s'imposaient comme de véritables références dans leur catégorie. Leur conception, leur qualité de construction et bien sûr leurs qualités musicales en ont fait dès leur sortie une illustration de ce qui pouvait se faire de mieux dans cette gamme de prix. Eh bien croyez-moi si vous le pouvez, mais MARANTZ a réussi le tour de force d'améliorer encore cette exceptionnelle lignée.

 

Esthétiquement semblables, pour ne pas dire identiques à leur aînés, le PM14 et le SA14 réussissent le tour de force d'atteindre un équilibre musical encore plus parfait. Toutes les qualités qu'on attend d'une électronique de haut de gamme sont réunies dans ces deux coffrets en aluminium : ouverture, finesse, précision et dynamique, tout y est. S'il est vrai que, par choix, la dynamique n'est en général pas la qualité première d'un ampli MARANTZ, le PM14 apporte un démenti évident. Dans une gamme de prix certes élevée mais encore abordable, il faut absolument écouter le PM14 ou le SA14 avant de choisir un ampli ou une source de haut de gamme.

Notez également que ces appareils bénéficient de notre service "vigilance internet", qui vous garantit de les acheter chez nous le même prix que sur les sites internet français sérieux, représentatifs et honnêtes, et qui disposent d'un magasin où l'on peut voir et entendre ces appareils. Je vous parlerai de ce concept un peu plus tard.

 Pour en savoir plus :

 

 

ATOLL SDA100 et SDA200

On a beau être l'un des plus petits constructeurs européens d'électronique haute-fidélité, cela n'empêche pas d'être l'un des plus audacieux et des plus innovants. Avec une gamme de deux DAC, de deux streamers et de cinq amplis intégrés, il était assez naturel de proposer un combiné streamer/ampli. C'est maintenant chose faite avec les SDA100 et SDA200 qui diffèrent essentiellement par leur amplification. Associé à une simple paire d'enceintes, l'un de ces appareils constitue un ensemble capable de reproduire toutes les sources numériques actuelles provenant d'un smartphone, d'un ordinateur, d'un NAS ou d'internet (radios et podcasts). Le branchement d'un lecteur CD externe ou d'une source analogique est également possible, cela va de soi.

On y retrouve toutes les qualités de dynamique, de précision et de rigueur qui font le succès de la marque normande. Le SDA100 étonne toujours par sa capacité à emmener la plupart des enceintes, qu'elles soient compactes ou colonnes, françaises ou anglaises, vivantes ou douces. Logiquement, le SDA200 s'affirme avec une personnalité plus marquée,  plus de pétillant, plus de brio. En fait, le choix est simple : ceux d'entre vous qui souhaitent un lecteur CD intégré dans le même coffret resteront sur un NAIM UNITI LITE ou UNITI 2. Les autres doivent absolument écouter les SDA100 et 200. Quitte d'ailleurs à y connecter en numérique un lecteur CD utilisé comme drive.

 

 

PIONEER U05

Accaparé dans le passé par le développement de ses écrans plasmas et plus tard par sa gamme d'amplis home-cinéma, PIONEER n'a pas toujours consacré à la haute-fidélité les efforts qu'elle eût mérité. Il semble que les choses soient en train de changer, car après un double prix EISA remporté en 2013/2014 par le lecteur PD50 et l'ampli A70, PIONEER frappe très fort avec un ampli casque extrêmement ambitieux.

Comme beaucoup d'amplis casques actuels, le U05 n'est pas qu'un simple ampli casque. Il est également un convertisseur DAC 32-384 (en surréchantillonnage, 24-192 en natif) équipé des célèbres puces SABRE ES9018, une par canal. Il est donc compatible avec les fichiers DSD 2.8 et 5.6 Mhz. Bien que ne possédant pas d'entrées analogiques (est-ce vraiment un problème ?), le U05 peut donc servir de préampli sur, par exemple, des enceintes amplifiées, y compris professionnelles puisque que les sorties sont doubles, RCA et XLR.

L'écoute de ce PIONEER U05 est troublante. On n'a pas l'impression d'écouter un casque tant l'image sonore est large et profonde. La réputation de froideur, voire d'agressivité du convertisseur SABRE ES9018 est totalement contredite par l'équilibre du PIONEER, généreux dans le grave et absolument pas métallique. Les détails sont nombreux et l'on se rend vite compte que le U05 dépasse de beaucoup les qualités d'un casque moyen. Je n'en dirai pas plus, tant l'écoute est un domaine où le goût personnel prédomine. Empoignez plutôt votre casque de référence et accourez l'écouter.

Pour en savoir plus :

 

 

DYNAUDIO EXCITE X14

Les petites enceintes de haute qualité sont très recherchées. Elles correspondent parfaitement à la façon dont beaucoup d'entre nous vivent actuellement la musique : discrétion, esthétique, raffinement et performances sont les qualités qu'on leur demande. Une gageure pour les constructeurs qui doivent reproduirte les performances d'une grande colonne dans un volume 4 à 5 fois plus réduit. Après B&W et son extraordinaire CM1, KEF et son excellente LS50, c'est au tour de DYNAUDIO de lancer la XCITE X14, un petit bijou de 30 cm de haut.

Comme souvent chez DYNAUDIO, l'écoute est pétillante, énergique, revigorante. Comme rarement chez le constructeur danois, l'adaptation à l'ampli est très facile. Oubliez ce vieil à-priori selon lequel une enceinte DYNAUDIO est impossible à alimenter, la X14 est totalement compatible avec même des électroniques modestes, micro-chaînes et autres amplis budget. Tout cela pour moins de 1000 Euros la paire, la X14 a tout d'une grande.

 

 

DENON ENVAYA

Le succès fulgurant de l'enceinte bluetooth CAMBRIDGE MINX GO semble avoir donné quelques idées à un autre prestigieux fabricant de haute-fidélité, j'ai nommé la marque centenaire DENON. A peine plus grande que sa concurrente britanique, la DENON ENYAVA se révèle à l'utilisation pleine de petites astuces très agréables à l'usage. Ainsi, une pression sur le dos de l'enceinte libère l'arrière de la coque qui lui sert de pied. De même, l'ENYAVA répond par une série de petits sonals à toute opération de connexion blue tooth, mise en marche ou arrêt. Vous savez toujours où vous en êtes. A la différence de la CAMBRIDGE, l'ENYAVA est compatible NFC (connexion bluetooth en approchant simplement votre smartphone mais qui n'a pas fonctionné avec mon Sony).

   

La portée est excellente : en extérieur, j'ai pu éloigner l'enceinte DENON de 25 m de mon téléphone sans perdre le signal, à condition d'éviter tout obstacle entre les deux. L'autonomie annoncée est de 10 heures, suffisante pour un pique-nique et la sieste qui va avec. Le gadget pas très utile consiste en la possibilité de changer la couleur du tissu qui se trouve derrière la grille, une bizarrerie qu'on avait déjà vu chez BOSTON qui, ô hasard, a participé à l'étude de l'ENVAYA. Par bonheur, étant livrées d'origine avec l'enceinte, les 4 couleurs ne coûtent rien, chez BOSTON, c'était une option payante.

Et le son, me direz-vous ? Eh bien là aussi, DENON a bien travaillé. Les performances de l'ENYAVA sont excellentes, en particulier dans le grave. Certainement un cran au dessus de la CAMBRIDGE, tout comme son prix de 199 Euros. Eh oui, on n'a rien sans rien. La comparaison entre la MINX GO et l'ENVAYA s'impose donc avant de choisir. Venez les écouter avec votre smartphone.

Pour en savoir plus :

 

 

UN AMPLI CASQUE CHEZ ATOLL

Avec l'apparition des smartphones dans notre quotidien, nous sommes nombreux à nous être équipé d'un casque plus ou moins performant. La tentation est donc grande de l'utiliser à la maison sur des sources plus performantes que celles contenues dans un téléphone. La sortie d'un ampli casque chez le constructeur normand est donc une demi-surprise. En revanche, si l'examen de la face arrière permet de constater la présence des traditionnelles entrées numériques (USB, coax et optique), la présence de deux entrées analogiques et surtout d'une sortie analogique est beaucoup plus originale.

Le HD100 ne se contente pas en effet d'être un excellent ampli casque, c'est aussi un préampli très complet qui ne demande qu'à être raccordé à un bloc de puissance pour constituer... une chaîne hifi, eh oui ! Pour l'instant, on peut le raccorder à un AM50, AM80 ou AM100 du même constructeur, mais je crois savoir qu'ATOLL travaille en ce moment sur un bloc de puissance miniaturisé, qui devrait mesurer la même largeur que le HD100, quel hasard ! Entretemps, vous pouvez profiter du HD100 sur, par exemple, un casque FOCAL, ce qui constitue un rare exemple de système 100% français. Allez, vous pouvez tout de même écouter du rock américain, on ne vous en voudra pas.

 

 

BOWERS & WILKINS : NOUVELLE SERIE 600

On a beau être le constructeur n° 1 en Angleterre, avoir créé la fabuleuse série 800, on ne peut oublier que le succès dépend aussi des modèles d'entrée de gamme. De ce point de vue, la nouvelle série 600 vient de donner un sacré coup de vieux à la concurrence. Lignes plus élégantes, colonnes plus faciles à intégrer, évents à l'avant sur toutes les enceintes d'étagère, ces B&W s'inscrivent résolument dans leur époque.

     

Deux finitions sont disponibles : blanc et noir. Exit donc les finitions bois jugées pas assez branchées. Et l'écoute me direz-vous ? Eh bien munissez-vous de vos meilleurs CD, fichiers Flac et vinyles et venez les écouter. Pour les faire écouter depuis quelques semaines, nous pouvons vous affirmer que la colonne 684S2 et la petite 686S2 sont d'ores et déjà de grands succès.

 

 

FOCAL EASYA

Comme tous les fabricants d'enceintes acoustiques, FOCAL sait qu'il existe une forte demande pour des enceintes sans fil. Oui mais voilà, quand on est n° 1 de l'enceinte en France et l'un des acteurs les plus importants en Europe, on se doit à une certaine originalité. C'est pourquoi FOCAL est le seul constructeur à proposer des colonnes sans fil. EASYA, à ne pas confondre avec la chanteuse du même nom (mais ça ne s'écrit pas de la même façon), est avant tout une excellente enceinte, en tout point comparable avec, par exemple, une CHORUS 714.

L'électronique intégrée comprend un amplificateur de 85 Watts RMS et un récepteur KLEER, ce qui se fait de mieux en transmission wireless. Il n'y a pas de fil entre les deux enceintes. Autre originalité, chaque enceinte communique sans fil avec un petit boitier sur lequel on peut connecter une chaîne hifi, un lecteur CD, un écran plat ou toute autre source numérique ou analogique. EASYA est donc à l'heure actuelle la seule enceinte wireless qu'on peut utiliser sur sa chaîne hifi existante. De plus, le boitier peut également recevoir un signal bluetooth d'un smartphone ou d'une tablette, quelle qu'en soit la marque.

 

 

ELIPSON PLANET LW

Avec la contrainte d'une meilleure intégration, la demande pour des enceintes sans fil est en constante augmentation. Encore faut-il bien savoir ce que signifie "enceinte sans fil". En effet, toutes les enceintes sans fil... possèdent un fil, le câble secteur qui permet de les alimenter. Car ne rêvons pas, l'énergie nécessaire à l'alimentation de l'enceinte ne parvient pas à l'enceinte par induction ou par rayon laser façon Star Trek, il faut bien brancher ces enceintes équipée d'un amplificateur intégré sur le secteur. Le câble qui a disparu est celui qui relie l'ampli aux enceintes.

ELIPSON va même un peu plus loin en éliminant le câble qui relie les deux enceintes entre elles. En effet, chaque PLANET LW est équipée de son propre récepteur et de son propre ampli. Les PLANET LW sont livrées en série avec une clef USB et un adaptateur iPhone 4, permettant l'écoute depuis un ordinateur ou depuis un iPod, iPad ou iPhone équipé du connecteur large à 30 broches. Cerise sur le gâteau, l'électronique embarquée de la PLANET LW corrige la courbe de réponse de l'enceinte, ce qui lui assure de meilleures performances que sa cousine passive.

 

 

DEUX NOUVEAUX CASQUES CHEZ FOCAL

Le succès, d'une ampleur inattendue, du SPIRIT ONE, a donné des idées à FOCAL. Alors que le SPIRIT ONE est clairement destiné à une écoute sur smartphone, le constructeur stéphanois en sort deux variantes, le SPIRIT CLASSIC destiné à une écoute sur chaîne hifi, et le SPIRIT PRO, destiné aux professionnels du son.

Vous lirez un peu partout le plus grand bien du SPIRIT CLASSIC. Optimisé pour une écoute sur chaîne hifi, ce casque reprend tous les standards des maîtres en la matière. C'est bien simple, on croirait écouter un SENNHEISER ou un BEYER. Et c'est bien ce que je lui reproche : la tradition sonore de FOCAL n'est pas dans cette écoute adoucie, arrondie, où le registre medium prédomine. Focal, c'est l'énergie, la dynamique, la vigueur, et ce SPIRIT CLASSIC n'est pas dans cette tradition. Aussi, ne tenez pas trop compte de mon avis, écoutez-le et faites-vous votre propre opinion.

Le SPIRIT PRO, en revanche, m'a beaucoup plus intéressé. Pour commencer, ce casque est tout d'abord beaucoup plus confortable que le SPIRIT ONE. Les oreillettes appuient toujours autant sur le pavillon de l'oreille, mais comme elles sont mieux rembourrées, on peut le porter plusieurs heures sans fatigue et l'isolation est excellente. Quant à l'écoute, elle est d'une précision diabolique. C'est bien simple, on entend tout : les moindres nuances du jeu des musiciens sont là, à portée de main (ou d'oreille, plutôt). Et le plus étonnant, c'est que cette précision ne s'accompagne d'aucune agressivité. Tous les détails sonores sont présents, mais ils ne s'imposent pas de façon brutale. A vous de les prendre ou de les laisser. Je pratique maintenant le SPIRIT PRO au quotidien depuis plusieurs semaines et je ne m'en lasse pas.

 Pour en savoir plus : FOCAL SPIRIT CLASSIC :

 

 

Mc INTOSH CHEZ MUSIKIT

Le moins que l'on puisse dire, c'est que voilà une décision mûrement réfléchie. Il aura fallu près de 25 ans pour que la plus célèbre marque d'électroniques américaine arrive chez Musikit. Après ACCUPHASE, après JADIS et AUDIOMAT, après PASSLAB et NAIM, c'était l'ultime grande marque de prestige qui ne figurait pas encore sur nos rayons.

    

Que peut-on dire de McINTOSH qui n'ait pas déjà été répété cent et mille fois ? McINTOSH, ce n'est pas seulement un son, c'est un look, un véritable art de vivre. C'est une marque légendaire qui évoque l'Amérique au même titre que, dans d'autres domaines, John Wayne, Bruce Springsteen, Harley Davidson, Cadillac. On leur associera des enceintes dans le même esprit : Cabasse, Tannoy, Sonus Faber, à vous de compléter la liste.

 

 

BOWERS & WILKINS CM10

J'ai un peu attendu avant de vous parler de la nouvelle colonne B&W. Grande était en effet la tentation de la considérer comme "une CM9 avec un tweeter posé dessus". Les dimensions similaires, les finitions identiques, tout cela pourrait faire croire à une solution de facilité qui aurait conduit B&W à bâcler le développement de la CM10. Mais ce serait bien mal connaître le fabricant de Brighton et son ingénieur en chef, John Dibb, un véritable maniaque qui ne laisse jamais sortir une enceinte tant qu'il ne la considère pas comme parfaite.

Dès la toute première écoute, cette enceinte s'est révélée très différente de ce que nous attendions. Autant la CM9 est une enceinte facile, j'entends par là tout de suite à l'aise et assez large quant au choix de l'ampli, autant la CM10 demande beaucoup de soin pour donner le maximum d'elle-même. Après un temps de rodage indispensable, elle est capable de grandes choses si l'électronique lui convient. Une fois de plus, la CM10 démontre qu'une excellente enceinte ne vaut que par l'électronique qui lui est associée. Pour l'instant, NAIM, ATOLL et MUSICAL FIDELITY sont ses meilleurs alliés.

 

 

PRIX EISA 2013-2014

Chaque année à la rentrée, l'EISA (European Imaging and Sound Association) dévoile son palmarès des meilleurs appareils photo, images, hifi et home cinéma. Cette année, le jury était composé de 46 membres issus de 21 pays européens, et même un peu au-delà puisque la Russie (certes en partie européenne) faisait partie du panel.

Contrairement aux prix décernés par les revues, ces récompenses sont collégiales. Elles ne représentent pas l'opinion d'un seul individu, comme dans le cas, par exemple, des Diapasons d'Or ou des forums internet, mais d'un groupe de personnes aussi différentes que peuvent l'être un anglais et un ukrainien. C'est pourquoi les prix EISA sont aussi précieux pour nous. Ils viennent souvent confirmer (ou pas) les choix que nous avons fait pendant l'année.

Dans le domaine qui nous intéresse, PANASONIC, comme chaque année, remporte le prix du meilleur écran plasma de l'année avec le TXP 60 ZT60. Meilleur projecteur vidéo : le JVC DLA X55R, ce n'est pas non plus une surprise. Plus étonnant, PIONEER remporte avec ses A70 et DP50 les prix des meilleurs ampli et lecteur CD 2013-2014. Les meilleures enceintes sont l'un de nos coups de coeur de l'année, les italiennes SONUS FABER VENERE 2.5 dont nous vous parlons plus bas. Dans la catégorie barre de son, c'est B&W qui emporte la palme avec l'excellente (mais onéreuse) PANORAMA 2. Et puis j'ai gardé le meilleur pour la fin : le MARANTZ NA11 est élu lecteur réseau de l'année, une récompense amplement méritée.

 

 

UN CABLE PLAT CHEZ SUPRA

SUPRA est un fabricant dont nous parlons peu, mais que nous aimons beaucoup. Son approche très technique, ses tarifs raisonnables en font avec QED un des best-sellers de MUSIKIT en matière de câbles. En particulier, le SUPRA MINI (en section de 2 x 1.6 mm²) est un câble que nous conseillons sans réserve pour les satellites d'un système 5.1 ou pour les enceintes arrières. C'est ce câble qui existe désormais en version plate.

   

Pour autant, à y regarder de plus près, les différences sont plus nombreuses que ce que SUPRA veut bien nous laisser croire. En particulier, le tressage des brins n'est pas du tout le même que sur le MINI 1.6, simplement torsadé. Sur le FLAT 1.6, on distingue nettement une structure plus complexe et plus gourmande en quantité de cuivre. Lorsqu'il n'est pas possible de passer le câble dans un mur, en fourreau, le FLAT 1.6 devrait s'imposer comme la solution la plus élégante pour brancher de petites enceintes.

 

 

YAMAHA CDS 3000 ET AS 3000

Présenté il y a presque un an au salon de Berlin, l'ampli intégré Yamaha AS3000 avait marqué les esprits. Aucun compromis, une somme de tout le savoir-faire Yamaha, telles étaient les promesses de cet intégré superlatif. Après une longue attente, il est maintenant sur nos étagères, accompagné du lecteur CDS 3000, son indispensable complément.

Dire que cet ensemble tient toutes ses promesses serait réducteur. L'AS 3000, que nous avons également écouté avec le lecteur réseau Marantz NA11S1, va bien au-delà de ce que nous pouvions attendre. Tout comme les enceintes Soavo 1 en leur temps, Yamaha nous offre un appareil différent, impertinent, presque provocateur. Une approche sonore très éloignée des références auxquelles on serait tenté de le comparer, je pense notamment à Accuphase. Cet ampli capable de sublimer n'importe quelle enceinte, aussi difficile soit-elle, apporte un véritable souffle nouveau dans la haute-fidélité de haut de gamme. Même les AS 2000 et AS 1000 que nous aimons beaucoup sont à des lieues des capacités de cet ampli hors du commun.

Ecouté avec des enceintes extrêmement variées, B&W 804, Cabasse Iroise 3, AudioVector Ki, Magnepan MG 1.7, l'ensemble CDS 3000 + AS 3000 n'a jamais manqué de nous surprendre. On pense aux mots de Jean Cocteau : "Maître, étonnez-nous !"

 

 

SONUS FABER VENERE 1.5 et 2.5

Tous les amoureux de musique et de haute-fidélité vouent une véritable admiration à SONUS FABER. La qualité musicale de ces enceintes, associée à une finition hors du commun, font de ce constructeur le plus connu et le plus respecté d'Italie. Seul petit bémol, les prix, eux aussi hors normes.

   

C'est pourquoi l'apparition de la gamme VENERE a été une véritable surprise. A 1150 Euros la paire pour les bibliothèques VENERE 1.5 (sans leurs pieds) et 2550 Euros la paire pour les colonnes VENERE 2.5, il est maintenant possible d'accéder à tout le savoir faire du constructeur de Padoue. Une sonorité d'une grande autorité, une présence unique caractérisent ces enceintes qui ne ressemblent à aucune autre. Les VENERE apportent chez MUSIKIT une véritable alternative aux nombreuses enceintes anglaises et françaises que nous présentons déjà.

 

 

UN BLOC DE PUISSANCE BC ACOUSTIQUE

Fort du succès de sa gamme d'amplis intégrés et du Diapason d'Or du EX322, le constructeur français BC ACOUSTIQUE enchaîne nouveauté sur nouveauté. Nous avons particulièrement aimé le bloc de puissance 2 x 80 Watts RMS sous 8 Ohms (2 x 120 W sous 4 Ohms) aux qualités musicales particulièrement intéressantes.

Si le parti-pris d'un grave profond et chaleureux évoque immanquablement l'intégré EX322, plus de détail et une plus grande rigueur sont les grandes caractéristiques du EX522. Associé à un processeur home-cinéma ou branché sur les sorties d'un intégré, voici un appareil qui peut transformer radicalement votre système.

 

 

MUSICAL FIDELITY M3CD et M3i

Pour la plupart d'entre nous, MUSICAL FIDELITY, c'est avant tout le A1, cet intégré 2 x 25 Watts en pure classe A qui a fait la joie des audiophiles des années 80 et la fortune des dépanneurs d'électroniques. En effet, la classe A plongeait ses composants dans une fournaise auxquels ils ne résistaient pas. Avec le lecteur cd M3CD et l'intégré M3i, on réalise que bien des choses ont changé chez le constructeur de Wembley.

Pour commencer, la construction, nettement plus massive, inspire d'avantage confiance. L'ampli ne chauffe pas et le lecteur CD est le plus agréable à utiliser de tous les lecteurs à slot (sans titroir) que j'ai eu à manipuler. Mais le plus remarquable, c'est le son. La profondeur abyssale du grave, habituelle chez MUSICAL FIDELITY, est toujours présente, mais elle s'accompagne désormais d'une ouverture inconnue sur le A1 et d'une dynamique qui nous a tous surpris. A 1350 Euros pièce, ces appareils méritent amplement le Diapason d'Or qu'ils ont obtenu en 2012.

 

 

MARANTZ NA11S1

Inconnue il y a quelques années, la musique dématérialisée est rapidement devenue une source musicale de premier plan. Pour certains, elle a même supplanté les autres sources numériques, à commencer par le CD. La recherche de qualité s'est donc reportée sur les nouveaux fichiers haute-définition, les fameux Studio Masters en 24 bits échantillonnés à 48, 88, 96 ou 192 kHz. Reste la question du lecteur. Dans quelle mesure un lecteur réseau peut-il apporter sa pierre à l'édifice ? Autrement dit, existe t-il une différence audible entre un lecteur réseau premier prix (tel que le PIONEER NA50 ou le CAMBRIDGE NP30) et un lecteur de haut de gamme tel que le nouveau MARANTZ NA11 ?

Cette réponse, nous l'avons déjà. Nous savons par exemple qu'un YAMAHA NSP2000 est déjà plus performant que le lecteur CDS2000 du même fabricant, et cela à la lecture des fichiers WAV issus du même disque qu'on lit sur le CD. Mais aujourd'hui, MARANTZ place la barre encore plus haut, avec un lecteur sans compromis de près de 4000 Euros.

Dire que nous avons été soufflés par le NA11 serait peu dire. Jamais, au grand jamais, nous n'avions entendu une telle différence entre différents formats de fichiers. La comparaison des fichiers 16-44 avec le CD original tourne systématiquement en faveur du lecteur réseau. Et lorsqu'on passe à la lecture de fichiers 24 bits, c'est tout un monde de finesse, de micro-informations qui s'ouvre à nous. Nous n'avions jamais entendu cela. Alors certes, le NA11 a un coût, mais les sensations qu'il transmet n'ont à l'heure actuelle aucun équivalent. Un prix EISA 2013-2014 de meilleur streamer en Europe est venu saluer cet appareil d'exception.

Pour en savoir plus :

 

 

NAIM UNITI LITE

Avec trois mois de retard par rapport à l'Angleterre, le UNITI LITE arrive enfin en France. Dire qu'il était attendu est un gentil euphémisme. On ne vivait plus, on ne respirait plus, on ne réveillonnait plus (si, un peu, quand même) dans cette insupportable attente. Sur le papier, il est passionnant : nouvelle mécanique pour remplacer l'ancienne Philips, l'excellent convertisseur 32 bits-192 kHz Burr-Brown PCM1793 qu'on trouve également chez ATOLL, cinq entrées numériques 24-192, wifi, compatible iPod et iPad, FM et DAB en option, et un prix canon de 2250 Euros, rien n'a été oublié. Toute la question était de savoir si le remplaçant du UNITI CUTE allait être musicalement à la hauteur de son glorieux prédécesseur.

Maintenant que nous l'avons écouté sur toutes sortes de sources (CD, wav et flac jusqu'à 24-192, je lance d'ailleurs un appel à quiconque possèderait des fichiers en 32 bits), nous avons la réponse. Elle tient en un seul mot : grandiose, énorme, sublime. Oui, d'accord, cela fait trois mots, mais le UNITI LITE est comme ça : généreux, charmeur, velouté, craquant, il a vraiment tout pour lui. Si vous ne vous intéressez pas à la musique dématérialisée, ne venez pas l'écouter, ce serait un coup de foudre assuré !

 

 

BC ACOUSTIQUE EX 322

On connait la marque française BC ACOUSTIQUE pour ses enceintes des années 90 qui expérimentaient tant bien que mal l'alliance contre nature des haut-parleurs norvégiens SEAS à membrane polypropylène et des tweeters à compression japonais Fostex. Mais après le dépot de bilan de 2009, la marque renaît de ses cendres avec une gamme d'électroniques. Les enceintes viendront plus tard. Cette gamme est pour l'instant composée de deux lecteurs CD et de trois amplis. Après ce préambule, Il est plus que temps de se pencher sur le plus ambitieux des trois intégrés, le EX322.

Laissons de côté la façade en forme de vague et les boutons encastrés et admirons une fabrication techniquement superbe. L'appareil est lourd et de nombreux détails démontrent que sa conception est l'oeuvre de techniciens qui connaissent la musique : transfo énorme de 500 VA, batterie de condensateurs de filtrage, sortie préampli qui permet le branchement d'un caisson de grave ou d'un futur bloc de puissance, etc... Du rarement vu dans cette catégorie !

Autant cet ampli peut sembler bestial dans sa fabrication, autant le son, à l'inverse, est plein de finesse, de rondeur, de force contenue. Salué par un récent Diapason d'Or, le EX322 fait désormais partie avec l'ATOLL IN50 et le ROTEL RA11 des intégrés incontournables aux alentours des 500 Euros.

Pour en savoir plus :

 

 

YAMAHA CDN 500

A première vue, ce nouveau YAMAHA pourrait passer pour un très banal lecteur CD. Hormis sa molette ronde qui à elle seule permet de piloter toutes les fonctions du CD (lecture, pause, passage au morceau suivant et précédent), le CDN 500 ressemble à s'y méprendre à un CDS 300 ou 700. Mais ce petit filou cache bien son jeu.

En effet, le coup de génie de YAMAHA est d'avoir intégré au CDN 500 un lecteur réseau capable de lire les fichiers partagés présents sur votre réseau domestique et d'accéder à des radios internet du monde entier. La molette permet alors de s'orienter dans les menus d'autant plus aisément que la navigation est très rapide. Ce concept, inédit à ce jour, d'associer CD et streamer est une vraie bonne idée, et ce lecteur d'un nouveau genre est appelé à connaître un énorme succès.

 

 

COUP DE POIGNARD DANS LE DOS POUR LA RNT

La Radio Numérique Terrestre (RNT) a du souci à se faire. Le gouvernement a en effet annoncé que les stations de Radio-France ne seraient pas présentes sur les futurs émetteurs numériques de Paris, Nice et Marseille. C'est un nouvel épisode des nombreux rendez-vous ratés depuis plus de 10 ans entre la France et la radio numérique.

Raison invoquée ? La crise, bien sûr. Et si on y ajoute l'opposition vigoureuse des grands réseaux (Europe 1, NRJ, RMC et RTL) qui craignent l'éparpillement du gâteau publicitaire, on se dit que la seule volonté du CSA (et ses faibles moyens) ne suffira pas à sauver ce système de diffusion pourtant généralisé en Angleterre, en Suisse et en Allemagne.

Il faudra observer avec beaucoup d'attention les décisions d'émettre qui vont être prises prochainement dans les 20 villes de France qui devaient s'équiper en RNT. En attendant, les émissions continuent à Lyon jusqu'au 31 décembre 2012.

Pour en savoir plus :

 

 

KEF LS 50

C'est un véritable honneur pour MUSIKIT d'avoir été choisi par KEF pour présenter en avant-première cette enceinte qui fait le buzz (comme on dit) sur tous les forums européens. Créée pour fêter le cinquantième anniversaire de la marque anglaise, cette petite enceinte de 30 cm de haut et équipée d'un magnifique coaxial de 13 cm cuivré tout droit issu de la BLADE vient ajouter un chapitre à l'histoire encore récente des petites enceintes qui fonctionnent comme des grandes. Mais elle ne fait pas que ça.

Comparée aux KEF de la série R, le son de la LS50 est très différent. Extrêmement précise, très dynamique, la LS50 affiche un équilibre sans équivalent dans la gamme KEF. Chaque note de musique possède un poids, une matière, une consistance jamais entendue sur une enceinte de cette taille. La presse anglaise évoque systématiquement la filiation avec le légendaire mini moniteur de la BBC, la LS3/5 de 1968, et il est évident que les ingénieurs qui ont conçu la LS50 ont eu cette référence en tête. Cependant, par sa technologie, par ses innovations et par ses performances, la LS50 est totalement ancrée dans son époque, les années 2010. Elle en est même l'une des meilleures représentantes. A écouter d'urgence.

Pour en savoir plus :                

 

 

AUDIOTECHNICA ATH ES10

Après FOCAL et B&W, c'est au tour du constructeur japonais AUDIOTECHNICA de voir l'un de ses casques nomades passer entre nos mains (mais devrais-je dire entre nos oreilles ?). L'ATH ES10 se présente comme un casque élégant, de bon goût, aux coquilles chromées légèrement brossées et faisant grand usage d'un skai très doux et très confortable pour l'arceau et les oreillettes. Le confort est excellent, la pression sur les oreilles, modérée, assure cependant une bonne isolation phonique. Porter le ATH ES10 avec des lunettes ne pose aucun problème, contrairement au FOCAL SPIRIT ONE, par exemple. Mais là où le AHT ES10 nous a étonné, c'est au niveau du son.

Belle image sonore, bande passante très large, grave profond mais dénué de l'effet boomy qu'on trouve souvent sur les casques nomades, registre aigu aérien et filé, le ATH ES10 fait plutôt penser à un excellent casque haute-fidélité. C'est même la première fois que j'entends autant de finesse sur un casque nomade. C'est bien simple, on en arrive presque à oublier qu'on porte un casque sur les oreilles et à imaginer qu'on est face à deux excellentes enceintes haute-fidélité façon B&W. Certes, son prix est plutôt élevé (plus du double d'un SPIRIT ONE), mais sur le plan de la qualité sonore, ce casque n'a aucun concurrent parmi les casques nomades.

Pour en savoir plus :

 

 

LES ENCEINTES FOCAL A NOUVEAU GARANTIES 5 ANS

Vous vous souvenez sans doute de ce cri de colère que nous poussions il y a plus de deux ans : FOCAL venait de réduire la garantie de toutes ses enceintes à 2 ans. Eh bien c'est maintenant du passé. Si vous enregistrez vos enceintes sur le site du grand constructeur stéphanois, la garantie initiale de deux ans est prolongée gratuitement de 3 années supplémentaires.

Notez cependant que cette garantie 5 ans ne concerne pas les SIB & CUB, les DOME et les BIRD, seules les enceintes traditionnelles (Chorus, Electra, Utopia) sont concernées. Ca tombe bien, ce sont celles qu'on préfère !

Pour enregistrer vos FOCAL, c'est ici :

 

 

BOWERS & WILKINS P3

Selon vous, quel est l'évènement majeur de ce mois de juin 2012 ? J'en entends me dire : "le tournois de Roland Garros" ou "le Jubilée de la Reine d'Angleterre" ou encore "le début de l'Euro de foot". Eh bien non, vous n'y êtes pas. L'évènement du mois, c'est la sortie du casque BOWERS & WILKINS P3, le petit frère du P5 qui avait en son temps défrayé la chronique. Que vaut cette version réduite ? Comparatif :

Avant de le tenir en main, je n'avais pas compris que le P3 était à ce point plus petit que son aîné P5 : les oreillettes sont plus petites et donc un peu moins confortables que celles du P5 dont la pression est mieux répartie sur le pavillon de l'oreille. De plus, le tissu du P3 est légèrement moins agréable que le cuir du P5, mais reconnaissons-le, ces deux casques sont tous deux très agréables à porter, beaucoup plus confortables que, par exemple, le FOCAL SPIRIT ONE qui appuie fortement sur le pourtour de l'oreille.

En ce qui concerne l'écoute, les différences entre les deux casques B&W sont assez troublantes. Certes, le P3 affiche moins d'ambition que le P5, avec notamment un registre aigu en net retrait et un pouvoir d'analyse moindre, mais le P3 se rattrape dans le grave, plus généreux que sur le P5. De plus, sur les voix, le saxophone ténor et le violoncelle, le P3 est clairement plus linéaire que le P5 qui semble presque pincé, manquant d'ouverture. Après plusieurs écoutes dans des styles musicaux très différents, il faut se rendre à l'évidence : le P3 est plus homogène que son aîné. A 100 Euros de moins que le P5, ce casque fera le bonheur des mélomanes nomades.

Pour en savoir plus :

 

 

BOWERS & WILKINS PV1D

Le caisson de grave B&W PV1D prend la succession du célèbre PV1 qui aura marqué son époque par sa technologie et son look irrésistible de gros ballon de foot. Loin des caissons traditionnels en forme de cubes noirs, le PV1D est un élément du décor, un objet à montrer, il serait vraiment dommage de chercher à le dissimuler derrière une plante verte. Mais ce n'est pas sur ce terrain que le PV1D innove par rapport au modèle précédent. Le petit écran noir que vous distinguez sur le haut du bandeau central est un écran tactile qui vous permet d'accéder à un menu de réglage particulièrement complet. Là, deux cas se présentent : soit vous possédez des enceintes B&W et les paramètres sont déjà en mémoire pour associer le PV1D à des 685, CM1 ou M1 (j'en oublie volontairement), soit vos enceintes ne sont pas des B&W et un mode user vous permettra de programmer vous-même le niveau, la fréquence de coupure et les autres paramètres. C'est très complet et fait vite oublier l'absence d'une calibration automatique telle que celle qui équipe la presque totalité des caissons Velodyne.

Instantanément, le grave reproduit par le PV1D est stupéfiant de netteté. Aidé par une amplification en classe D IcePower, le son est mat, précis, parfaitement détouré. J'ai été surpris par l'excursion des HP de 20 cm, on voit clairement que le PV1D a bénéficié des recherches menées sur le DB1 en termes de débattement des haut-parleurs de grave. A un prix quasiment inchangé (1599 Euros), ce caisson apporte un réel progrès par rapport au PV1, notamment en qualité d'écoute. Il est disponible en blanc et en noir.

 

 

PROJECT DEBUT CARBON

La PROJECT DEBUT 3 est depuis longtemps le best seller de MUSIKIT en matière de platine vinyle. Il faut dire que ce modèle a tout pour lui : grande simplicité de conception, excellente musicalité, prix très abordable, déclinaison en deux autres versions très astucieuses (préampli phono ou préampli USB intégré).

Ce n'est donc pas une xième version de cette platine à succès qui voit le jour, mais bien un modèle repensé dans ses moindres détails : nouveau moteur et nouvelle courroie pour un plus grand silence de fonctionnement, peinture laquée qui ne fait pas que participer à l'esthétique. En effet, la couche de laque rigidifie la platine en médium et diminue les vibrations, les constructeurs d'enceintes qui multiplie les versions laquées le savent bien. Nouveau câble de raccordement détachable (vous pourrez l'améliorer par la suite), nouvelle cellule Ortofon OM10 et surtout nouveau bras en carbone qui permet d'en diminuer la masse et les résonnances. Résultat, une écoute plus vivante et plus dense. Pour nous, la PROJECT DEBUT CARBON est la meilleure platine vinyle à moins de 500 Euros. Largement moins d'ailleurs, puisqu'elle ne coûte que 329 Euros. La DEBUT CARBON est disponible en 7 couleurs : noir, blanc, rouge, bleu, vert et jaune. J'en ai oublié une ?

Pour en savoir plus, le catalogue PROJECT :

 

 

ELIPSON MUSIC CENTER

Ne vous fiez pas aux apparences. Elipson, l'une des plus anciennes firmes de haute-fidélité en France avec Cabasse, ne s'est pas reconvertie dans l'électroménager. Le disque en aluminium de 33 cm de diamètre que vous voyez là n'est pas destiné à cuire des crêpes, encore moins à servir de pèse-personne, ce n'est rien d'autre, sous une forme pour le moins originale, qu'un combiné ampli-tuner + lecteur CD + lecteur mp3 + interface iPod sans fil. Vous ai-je dit qu'il capte également les 14 radios numériques DAB qui sont diffusées dans la région Lyonnaise ?

   

La face arrière dévoile deux entrées analogiques RCA et une en jack 3.5 (pour un baladeur autre qu'un iPod), une entrée numérique optique qui sera très utile pour diffuser le son d'un écran plat, une entrée USB destinée à la lecture des mp3 et en ce qui concerne les sorties, une prise casque jack 3.5, les borniers HP et, le Music Center étant notamment destiné à alimenter les boules Elipson Planet M et Planet L, une indispensable sortie pour un caisson de grave.

   

L'amplification en classe D est assuré par deux modules Ice Power, ce que confirme une écoute franche, directe, très éloignée du style anglais défendu par Rega ou Naim. Le Music Center est livré avec un dongle USB permettant de transmettre la musique provenant d'un ordinateur. Un autre dongle, compatible iPod, iPhone ou iPad, est disponible sur option. La transmission sans fil utilise l'excellent protocole Kleer rendu célèbre par NAD, Arcam et le Focal Bird. Une ultime touche de modernité peut être apportée en fixant le Music Center sur un pied, le même que les enceintes Planet L.

 Pour en savoir plus :

 

 

REGA APOLLO R

Le voici enfin, ce fameux lecteur CD REGA APOLLO R que nous attendons depuis plus d'un an. Tout petit, tout mignon, il reprend les dimensions de l'ampli BRIO R, mais pas celles du convertisseur REGA DAC qui est plus court. Il ne sera donc pas possible de poser le lecteur sur son convertisseur, ce qui est dommage. Car il est bien clair pour tout le monde que l'APOLLO R ne doit pas se contenter d'être un bon lecteur CD, on attend également de lui d'être un excellent drive lorsqu'on l'associera avec le DAC, son prolongement naturel. Voyons si le contrat est rempli :

Nous avons d'abord écouté l'APOLLO R sans le REGA DAC, sur un BRIO R et une paire de B&W CM8. Dès les premières notes, on retrouve l'esthétique sonore REGA, chaleureuse, envoûtante, dégagée de toute forme d'agressivité et de métallisation. Un peu trop, même, les timbres semblant quelquefois un peu fermés. L'image sonore est bizarrement focalisée sur trois points, gauche, droite et un centre assez rehaussé, donnant par exemple à la voix de Sophie Hunger un aspect un peu mégaphonique. Je mentirais si je vous disais que je n'ai pas été un peu déçu par rapport à mon souvenir de l'ancien APOLLO.

Très vite, nous avons branché l'APOLLO R sur son DAC et là, la transformation est spectaculaire : l'image sonore gagne en plénitude et en profondeur. Le choeur féminin SCALA se déploie devant nous comme au concert, sans plus aucune sensation de trou dans la scène sonore. Les enceintes disparaissent, les musiciens prennent corps dans des proportions réalistes. Dans une gamme de prix où l'on trouve également l'ATOLL CD80 et le MARANTZ SA7003, actuel Diapason d'Or, l'APOLLO R n'est peut-être pas le lecteur CD le plus universel de sa catégorie, mais c'est assurément un drive de référence.

Pour en savoir plus :

 

 

EXPOSURE 2010 S2 DAC

Après ATOLL, REGA, NAIM, CAMBRIDGE AUDIO et beaucoup d'autres, c'est au tour d'EXPOSURE de présenter le premier convertisseur numérique/analogique de son histoire. La présentation sobre, pour ne pas dire austère, est parfaitement conforme à la tradition EXPOSURE : un minimum de commandes pour un maximum de musique, voici le message que semble nous délivrer la face avant épurée à l'extrême de cet appareil.

Cependant, sa beauté est toute intérieure. Une fois le capot retiré, on découvre des composants de qualité, un agencement rigoureux et surtout une magnifique alimentation à transformateur toroïdal. Dans un souci maniaque de respecter l'impédance d'entrée, les connecteurs coaxiaux sont au standard BNC (il y en a trois), accompagnés de 2 entrées optiques et de l'indispensable entrée USB type B destinée à un ordinateur.

A l'écoute, le 2010 S2 DAC présente une image sonore profonde, chaleureuse, tout en douceur. Tout a été fait pour éviter les sonorités trop froides, trop numériques. Bien au contraire, le DAC EXPOSURE fait penser à une écoute vinyle, très analogique, ce qui est un tour de force. Il corrigera parfaitement un lecteur un peu dur ou des enceintes un peu acides.

 

 

FOCAL SPIRIT ONE

30 ans ! Il aura fallu 30 ans pour que le numéro 1 incontesté de l'enceinte acoustique française se décide à sortir un casque. Il aura surtout fallu cette mode des accessoires de haut de gamme destinés au iPhone et le succès de B&W avec son superbe casque P5, chroniqué plus bas. Ce casque français (une première ?) est-il à la hauteur de l'engouement qu'il provoque ? Pour le savoir nous l'avons écouté dans deux configurations : avec un ensemble hifi MARANTZ et bien sûr avec un iPod, sa destination première.

Comparé à son britanique concurrent, le casque français fait plutôt dans le style massif : oreillettes larges, qui font (presque) le tour de l'oreille, grosses rotules permettant une rotation sur 90°, même le câble est d'un diamètre supérieur à la moyenne. J'ai été surpris par la faible longueur de ce câble, surtout en utilisation hifi, mais il est vrai qu'il est avant tout destiné à une écoute nomade, à partir d'un téléphone glissé dans une poche. Ce câble est déconnectable, une idée grandiose quand on l'oublie et qu'on s'écarte brutalement de la chaîne hifi, comme je viens de le faire : même pas mal !

La pression exercée sur les oreilles est importante, au point de rendre le casque inconfortable quand on porte des lunettes, ce qui est mon cas, mais en contrepartie, l'isolation phonique est impressionnante.

   

Côté son, le SPIRIT ONE possède une sacrée personnalité. Franche, vigoureuse, très dynamique, l'écoute va droit à l'essentiel. Malgré un spectre d'une ampleur somme toute assez mesurée, le SPIRIT ONE livre une foultitude de détails sur le contexte de l'enregistrement et le jeu des musiciens : les voix de Zaz et de Béatrice Martin (Coeur de Pirate) ont du grain, le saxophone de Paul Gonzalves feule comme un grand félin, l'accent français de Fanny Ardant est épouvantable quand elle chante en anglais (sur le disque du Quatuor Ebène), on n'en perd pas une miette.

Habitué que je suis à l'écoute intensive de toutes sortes d'enceintes acoustiques, je n'ai pas trouvé que le casque FOCAL accentuait le registre grave outre mesure, comme vous le lirez ailleurs. Bizarrement, cette très légère coquetterie n'est d'ailleurs sensible que sur le iPod, pas sur les MARANTZ. Pour tout vous dire, lorsque j'ai repris mon bon vieux SENNHEISER en m'attendant à retrouver une fluidité et une aération bien supérieures à celles du FOCAL, l'écoute m'en a paru fade, somnolante, paresseuse, sans saveur. Pas de doute, l'écoute du SPIRIT ONE est fortement addictive. D'ailleurs j'écris cet article avec le FOCAL sur les oreilles. Je crois même que je vais dormir avec.

Pour en savoir plus :

 

 

NAD USB DAC1

Voilà un appareil qui porte bien mal son nom. En effet, un DAC (Digital to Analog Converter) est par définition un appareil qui transforme un signal numérique (issu d'un lecteur CD ou DVD, d'un écran plat ou d'un ordinateur) en signal analogique compatible avec un ampli stéréo.

Or, si le NAD USB DAC1 intègre bien un convertisseur, il ne possède aucune entrée numérique. En fait, le seul signal numérique accepté par le DAC1 provient d'un petit émetteur équipé d'une fiche USB destinée à être connectée à un ordinateur et qui communique sans fil avec le boitier DAC proprement dit. Il s'agit donc plutôt d'un système wireless (comme on dit en français) qu'un DAC. Il s'agit même d'un excellent transmetteur sans fil.

Le NAD USB DAC1 utilise en effet la technologie KLEER déjà vue chez FOCAL (dans le BIRD) et chez ARCAM, et qui, de l'avis général, est le meilleur système de transmission audio sans fil. Pour l'avoir écouté depuis l'un de nos ordinateurs avec des fichiers WAV, nous ne pouvons que confirmer que la musicalité de ce petit boitier est excellente. Seul le prix (249 Euros) pourra sembler un peu excessif.

Pour en savoir plus :

Pour en savoir plus sur le système Kleer :

 

 

YAMAHA RESTIO

C'est un drôle d'appareil que nous venons de recevoir. Sous la forme d'un carré de 41 cm de côté, plat comme un écran plat , YAMAHA veut nous faire croire que se cache une micro-chaîne CD + tuner FM + dock iPod + USB de qualité sonore correcte. C'est donc très incrédules que nous avons placé le ISX 800, sa dénomination officielle, sur son pied rétractable, bien que sa place naturelle, nous semble t-il, soit plutôt accroché au mur. Et là, il faut bien avouer que même les plus puristes d'entre nous sont restés sans voix.

L'image sonore est large, le grave est profond, aidés en cela par un DSP comme seul YAMAHA sait nous en concocter. On retrouve, à un échelon supérieur, les qualités qui ont fait le succès de la micro-chaîne MCR040 chroniquée plus bas. L'objet existe en quatre couleurs très actuelles et coûte un peu moins de 700 Euros. A voir absolument pour y croire.

 

 

 

LE SCANDALE DE LA TNT

Voilà, depuis le 15 juin les émissions analogiques ont cessé dans dans notre région, vous vous êtes équipé pour recevoir les chaînes de télévision numériques, vous avez équipé jusqu'à votre parent le plus éloigné du tout dernier écran plat dernier cri, vous avez longuement hésité entre un écran LCD dont l'espérance de vie dépasse les 40 000 heures et un plasma qui ne dure "que" 30 000 heures, bref, vous croyiez être équipé pour les 20 ans à venir.

Eh bien si l'on en croit Michel Boyon (retenez bien ce nom, c'est le président du CSA), tout est à refaire ! Votre 50 pouces plasma, votre 40 pouces LED, le 26 pouces LCD de votre grand-mère, tout est bon pour la déchetterie. Car Michel Boyon préconise l'arrêt immédiat de la norme actuelle, le DVB-T, au profit du DVB-T2 qui permet de diffuser un plus grand nombre de programmes. Sauf qu'il n'existe actuellement en France aucun écran plat compatible DVB-T2. Les décodeurs extérieurs, quant à eux, ne permettent pas non plus d'exploiter cette norme, et de toute façon, nous avons constaté le rejet massif de cette solution, notamment par les personnes agées qui ne comprennent pas pourquoi il faut utiliser deux télécommandes alors qu'une seule suffisait jusqu'alors.

Une belle cacophonie sur fond d'influence politique qui prouve que décidément, en matière de télédiffusion, la France ne changera jamais.

 

 

REGA BRIO-R

C'est comme en politique, tout le monde le savait, mais personne ne disait rien : le petit convertisseur DAC était le précurseur de la nouvelle gamme REGA. En effet, la quatrième version du BRIO reprend le coffret du DAC. C'est ainsi un baby-ampli de 22 cm de large qui ouvre dorénavant la gamme du constructeur anglais.

Heureuse surprise, le BRIO-R est maintenant livré d'origine avec une télécommande, quoique minimaliste. Autre heureuse surprise, mais on n'était pas trop inquiet, la qualité du son est toujours au rendez-vous, je préfère même cette version à l'ancien BRIO 3. Ses 2 x 50 Watts pleins de vie feront merveille sur des petites enceintes anglaises telles que les KEF IQ30, les QUAD 11L2 et pourquoi pas, les B&W PM1.

 

 

CABASSE PACIFIC 3SA

Décidément, CABASSE déborde d'énergie actuellement. Boosté par son nouvel actionnaire CANON FRANCE qui a bien l'intention de replacer CABASSE au sommet de la hiérarchie des fabricants français, le constructeur brestois ne cesse d'innover tout en ré-explorant sa longue histoire. Ainsi la PACIFIC 3SA qui renoue avec une des spécialités CABASSE illustrée autrefois par les GALION 3VTA et les GALION 4, l'enceinte amplifiée.

       

En effet, les deux haut-parleurs de grave de la PACIFIC 3SA sont drivés par un ampli classe D réglable incorporé à l'enceinte. L'adaptation au local d'écoute est donc optimale. Le coaxial de 17 cm reste, lui, alimenté par votre ampli. Ainsi allégé des contraintes liées au contrôle des HP de grave, il devient ainsi tout à fait possible de choisir un ampli pour ses qualités de raffinement et de subtilité. Si vous pensez que j'évoque là les amplis à lampe tels que JADIS et AUDIOMAT, vous n'avez pas tout à fait tort.

 

 

REGA DAC

Il n'est un secret pour personne que l'année 2011 sera riche en nouveautés pour REGA. Mais elle commence de belle façon avec un petit convertisseur numérique/analogique plein de surprises. De prime abord, le REGA DAC est un petit appareil très discret dans sa livrée noire brillante. Les entrées numériques (2 optiques, 2 coaxiales et une indispensable entrée USB) ne sont pas pléthoriques, mais finalement bien suffisantes.

A l'intérieur, le DAC dévoile une belle architecture, un petit transfo torique superbe et des condensateurs sélectionnés au service d'un convertisseur WOLFSON WM 8742, un choix qui s'oppose à ATOLL qui avait préféré BURR BROWN.

Comme toujours, l'écoute d'un convertisseur tel que le REGA DAC démontre qu'il est facile d'améliorer l'immense majorité des lecteurs CD qu'on croyait déjà excellents, sans parler des ordinateurs pour lesquels un tel appareil est tout simplement indispensable. L'écoute est à la fois plus précise et plus douce, aussi bien l'image sonore que l'ampleur en sont améliorées. Mais la fonction la plus remarquable du REGA DAC est la possibilité de régler les filtres de sortie à l'aide d'un sélecteur à 5 positions.

Chaque réglage correspond à un type de filtre bien précis donnant à l'oreille des résultats audiblement différents. Pour ma part, j'ai préféré la position 4 dont REGA nous dit qu'elle correspond à un "Linear phase apodising filter". On va les croire sur parole. Toujours est-il qu'avec le DAC, REGA vient d'entrer dans le cercle fermé des très bons convertisseurs à prix raisonnable.

 

 

YAMAHA NSP 2000

Avant même son arrivée chez MUSIKIT, le lecteur réseau YAMAHA NSP2000 avait créé la polémique. C'est en effet un produit très ambitieux que lance YAMAHA. Sorties XLR, qualité de fabrication extrême, le NSP2000 se veut d'une qualité sonore supérieure au meilleur lecteur CD de la marque, le pourtant exceptionnel CDS 2000. Une telle qualité est-elle bien justifiée pour écouter des radios internet qui diffusent majoritairement en 128 kbits/s ? On peut en douter, mais lorsqu'il s'agit de lire des fichiers wav sur un disque dur, c'est une toute autre affaire.

C'est donc face au CDS2000 que nous avons écouté le NSP2000. Le lecteur CD lit le disque qui a servi à faire les fichiers wav lus par le NSP2000 et on passe de l'un à l'autre. Et là, c'est la surprise : le NSP 2000 fait preuve d'une meilleure définition et de plus de dynamique que le lecteur CD.

C'est la toute première fois que nous obtenons une qualité sonore supérieure sur un fichier wav que sur CD ! A tel point qu'on regrette vivement l'absence d'une entrée numérique qui aurait permi d'améliorer encore le CDS 2000. Au regard du prix très élevé de cet appareil (1700 Euros à l'heure où j'écris), nous espérons vivement que Mr YAMAHA soit en train de plancher sur un NSP1000, ou un NSP500 plus abordables.

 

 

PASS LABS INT 30A

Dire que l'intégré INT 30A du constructeur californien PASS est le plus esthétique de nos amplis serait très exagéré. Mais pour vous dire toute la vérité, nous ne l'avons pas choisi pour son look. C'est à l'écoute que l'énergie débordante et pourtant totalement contrôlée de ce appareil hors du commun nous a séduit.

Un PASS, c'est tout le contraire de la pensée unique, du consensus mou, du compromis hasardeux. Le PASS INT 30A, c'est un lion qui ne demande qu'à bondir hors de sa cage, une énergie folle, une rigueur à couper le souffle. L'écoute de cet intégré ne peut pas laisser indifférent, c'est une expérience physique aussi bien qu'auditive. Une merveille avec les B&W 802 DIAMOND, pour ne citer qu'elles. Venez avec vos enregistrements préférés et vous saurez ce que signifie cette expression sibylline : "Vous n'aviez jamais entendu vos disques auparavant".

 

 

KEF SERIE Q

Le succès sans précédent des gammes IQ (double Diapason d'Or) et XQ (prix EISA 2008) a convaincu KEF d'ajouter une gamme à son déjà riche catalogue. La gamme Q (tout court) marque le retour à un certain classicisme dans la forme et les proportions des caisses. Pourtant, à y regarder de plus près, tous les détails trahissent un grand souci de qualité.

                       

La technologie du nouveau haut-parleur coaxial, par exemple, est étonnante : suspension plate pour éviter les effets de bord, bobine de 40 mm permettant d'insérer une amorce de pavillon autour du tweeter et ainsi limiter les ruptures de charge quand le HP de grave se déplace. Le retour de la charge close, dans la Q700 et la Q900, permettra un placement plus facile des enceintes dans la pièce. Les caisses font appel à des matériaux recyclés et s'inscrivent dans une démarche responsable. L'écoute, quant à elle, est d'une grande classe, à la fois adoucie et enrichie par rapport à une gamme IQ qui a désormais bien du souci à se faire. A écouter absolument.

 

 

NAIM UNITI SERVE

Disons le tout net, aucun constructeur au monde n'a acquis autant d'expérience et de savoir-faire en matière de musiques dématérialisées que NAIM. Ce petit constructeur anglais dispose maintenant d'une gamme unique au monde de lecteurs réseau et produits associés alors que les géants japonais de l'électronique n'en sont qu'à balbutier leur premier serveur. Mais il restait un domaine dans lequel NAIM restait dépendant de l'informatique : la création des fichiers musicaux. C'est la raison d'être du UNITI SERVE.

Associant ce que nous appelerons, faute de mieux, un rippeur de CD à un disque dur interne de 1 To, le UNITI SERVE permet de créer des fichiers musicaux, en l'occurrence au format WAV, sans l'aide d'un ordinateur. Mais l'intérêt premier de ce drôle d'appareil n'est pas là. Nous avons comparé des fichiers WAV créés par le UNITI SERVE à d'autres fichiers WAV provenant du même CD, mais créés par Windows Media Player 11 ou par iTunes V10.0.1. Eh bien aussi incroyable que cela puisse sembler, les fichiers provenant du NAIM sont meilleurs que les deux autres. C'était tout bonnement inconcevable pour le sceptique que je suis, mais c'est ainsi qu'il faut voir la justification du UNITI SERVE et de son prix très élevé : ce petit appareil est un rippeur comme il n'en existe nulle part ailleurs.

 

 

TIVOLI MODEL ONE FROST WHITE

Le célèbre poste de radio TIVOLI vient de subir une vigoureuse cure de jeunesse. La nouvelle finition laquée blanc est vraiment superbe. La face avant est disponible en 4 couleurs très vives et très actuelles (il manque le bleu dans nos images), mais nous avouons un faible pour la finition blanche, de très grande classe.

Rappellons, mais est-ce bien nécessaire, que le TIVOLI MODEL ONE est l'un des meilleurs poste de radio FM actuels, au son et à la sensiblité hors du commun. C'est aussi un très bel objet de décoration.

 

 

NAIM UNITI QUTE

En matière de musique dématérialisée, le petit constructeur anglais NAIM possède une avance considérable sur l'ensemble des marques concurrentes, y compris les grands constructeurs japonais. Avec le QUTE, il entend bien la conserver, et même l'accroître. Largement pourvu en entrées numériques de toutes sortes (2 coaxiales, 2 optiques spdif et 1 jack, 1 USB comptible iPod), le UNITI QUTE est cependant surtout un lecteur réseau.

Connecté en Wifi ou en RJ45 à votre réseau informatique, il est capable d'y lire tous les fichiers MP3, WMA, AAC, WAV et FLAC (y compris les nouveaux 24 bits/96 kHz) contenus par exemple sur un disque dur réseau (NAS). Bien entendu, il a accès à toutes les radios internet, cela va sans dire. Mais ce qu'on ne vous dit pas (enfin si, justement), c'est le charme fabuleux de ce petit appareil de 20 cm de large qui fait chanter la musique d'une façon incroyable. Nous sommes littéralement sous le charme de ce petit bijou.

 

 

ATOLL IN 400

Il ressemble à un synchroniseur spacio-temporel à synergie moléculaire de Star Trek, mais vous comprendrez bientôt la raison de cet aspect particulier. Suspense... En attendant, cet intégré marque un tournant dans l'exceptionnelle saga ATOLL. Jamais la marque normande n'avait présenté un ampli aussi ambitieux. Voyez plutôt :

2 x 160 vrais Watts, une ergonomie très soignée "à la française", c'est à dire que les deux gros boutons sont multifonctions et permettent notamment de changer la couleur de l'éclairage, une entrée XLR pour raccorder un lecteur CD de haut de gamme (MARANTZ, ACCUPHASE, etc...) et une très rare entrée USB qui trahit la présence d'un convertisseur DAC interne.

A l'écoute, on retrouve tous les identifiants ATOLL : rigueur extrême, énergie sans limite, puissance subjective affirmée et très contrôlée en même temps, une vraie volonté de rendre justice à l'énergie que les musiciens mettent dans leur leur musique mais sans la moindre trace d'agressivité. La nouveauté, c'est que toutes ces caractéristiques se trouvent portées à un niveau qu'on n'avait encore jamais vu chez ATOLL. Le IN 400 est capable de mettre sur orbite toutes les enceintes aussi problématiques et exigeantes soient-elles. Cet ampli sera-t'il à la hauteur de nos références que sont les NAIM, ACCUPHASE et autres AUDIOMAT ? La réponse se trouve dans nos auditoriums.

 

 

UN ARTICLE SUR MUSIKIT

Pierre Stemmelin, le rédac'chef du magazine internet "On-Top Audio" nous a rendu visite incognito samedi dernier. A la suite de sa visite, et après s'être finalement présenté, il a composé un très gentil article sur ce qu'il a vu et entendu dans nos magasins. Pour nous qui avons déjà reçu quelques journalistes de la presse spécialisée au cours de notre histoire, le plus frappant est de constater combien il a immédiatement senti l'esprit auquel nous tenons plus que tout. Mais j'arrête là pour vous laisser lire son article, Pierre parle de MUSIKIT bien mieux que nous.

Merci Pierre, et souviens-toi que pour être adopté définitivement, il te reste à passer l'épreuve initiatique dite du tablier-de-sapeur-sauce-gribiche un soir dans un bouchon.

Le site On-Top Audio :

L'article sur MUSIKIT :

 

 

NAD C316BEE

Rarement un ampli NAD aura été aussi attendu. Il faut dire que les récents déboires de NAD en France n'auront pas aidé à accélérer la sortie de cet intégré qui se présente comme le remplaçant du célèbre C315BEE qui avait remporté le prix européen EISA en 2008. Mais c'est maintenant du passé et NAD revient très fort à l'occasion de la sortie de ce petit ampli.

Extérieurement, rien ne distingue le C316BEE de son aîné. On ne change pas une équipe qui gagne. A l'écoute, la différence ne saute pas non plus aux yeux, ou plutôt aux oreilles, peut-être un peu plus d'aisance ? Toujours est-il que l'écoute du concert de Katie Melua (live at the O² Arena) sur cet ampli budget a été un grand moment. A 349 Euros, cet ampli s'affirme résolument comme un concurrent redoutable des MARANTZ et des CAMBRIDGE qui monopolisent habituellement cette gamme de prix.

 

 

CASQUE B&W P5

Le voici enfin, ce fameux casque que tout le monde attend. Premier du genre chez le grand constructeur anglais, le P5 se présente sous une forme très élégante. Les formes simples et pures, la noblesse des matériaux (métal et cuir) mettent en confiance. Une fois trouvée la bonne position pas vraiment aidée par un arceau curieusement rejeté en arrière, ce casque est plutôt confortable, l'isolation excellente. La présence d'un réglage de volume sur le câble, à la façon des casques Apple, annonce clairement la couleur : le P5 se veut le complément luxueux d'un iPhone ou d'un iPod.

Une écoute sur un ampli hifi (en l'occurrence un NAD) le confirme : le P5 n'est pas le casque à 300 Euros le plus à l'aise pour une écoute hifi. En revanche, associé à un iPod, le P5 est dans son élément. C'est même le cadeau branché idéal à faire à l'un de vos proches qui possèderait un iPhone.

Le P5 a reçu le prix EISA 2011-2012 de meilleur casque de l'année.

 

 

NOUVELLE FINITION POUR LES ATOLL IN30 ET CD30

Les concepteurs des électroniques ATOLL étaient les premiers à le reconnaître : la peinture grise du premier IN 30 évoquait d'avantage les grandes heures de la technologie soviétique que celles du high-tech du pays de Philippe Stark. C'est désormais du passé puisque l'ampli IN30 et son lecteur associé CD30 sont maintenant disponible en noir laqué en option.

Profitons de cette occasion pour vous parler un peu du lecteur CD30, premier prix de la gamme ATOLL et techniquement pas très éloigné (mécanique TEAC, convertisseur Wolfson 24 bits 96 kHz) du CD50 qui connait un succès important chez MUSIKIT.

L'originalité de ce lecteur, c'est qu'il peut recevoir en option une carte tuner qui le transforme en une double source CD + FM, une caractéristique unique à ma connaissance dans le monde de la haute-fidélité. Une nouvelle illustration de l'inventivité du constructeur normand.

 

 

BOWERS & WILKINS MM1

Un peu en marge de la hifi pure et dure, B&W continue à explorer les territoires de la musique liée à l'informatique et aux baladeurs mp3. En attendant le déjà célèbre casque P5, le constructeur anglais propose MM1, deux petites enceintes destinées à être branchées sur la sortie carte son d'un ordinateur, ou mieux, en USB. Comme avec la barre de son PANORAMA et le dock iPod ZEPPELIN MINI, B&W prétend reproduire un grave profond sans caisson de grave. Voyons ce qu'il en est.

   

Nous avons écouté les MM1 sur un PC déjà équipé du système FOCAL XS de façon à pouvoir comparer ce système triphonique de référence avec les nouvelles B&W. Pour être franc, les premières écoutes ont été assez décevantes, car, habitués que nous sommes au son un peu physiologique du XS, il nous a semblé que les MM1 manquaient de profondeur dans ce registre. Pourtant, au fil des minutes, nous avons apprécié de plus en plus l'équilibre et la force de conviction de ces petites enceintes, au point de n'écouter plus qu'elles. Et puis quel bonheur de ne plus être encombré par les câbles épais et trop rigides du XS ! Les MM1 se révèlent finalement être une très élégante alternative aux systèmes triphoniques tels que le FOCAL XS ou le BOSE COMPANION 3.

Les MM1 ont reçu le prix EISA 2011-2012 des meilleures enceintes multimédia de l'année.

 

 

B&W SERIE 800 DIAMOND

C'est l'évènement interplanétaire de l'année, ni plus, ni moins, B&W change la gamme NAUTILUS. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, quelques précisions d'ordre lexicologique, à la demande pressante du grand constructeur britanique :

A l'occasion de la sortie de cette nouvelle gamme, il ne faut plus parler de la "Gamme NAUTILUS", mais de la "Gamme 800 DIAMOND". Par ailleurs ne dites plus "B&W", mais dites BOWERS & WILKINS". Et bien sûr, ne dites plus comme je l'entends souvent "J'écoute ma musique sur une BMW", dites plutôt "Je roule en 802 DIAMOND", c'est infiniment plus branché.

Ces formalités étant expédiées, venons-en au coeur de notre propos : en généralisant l'utilisation du tweeter diamant sur toute la gamme, B&W (pardon, BOWERS & WILKINS) réaffirme son indiscutable suprématie dans le domaine des enceintes de très haut de gamme. Cependant, il ne faudrait pas réduire cette évolution au seul tweeter, c'est toute la technologie qui évolue, et de belle manière. Si j'ose dire, le tweeter diamant est la partie visible de l'iceberg qui cache la forêt. Enfin, une très attendue finition noire laquée s'ajoute aux deux finitions bois déjà existantes.

           

Ces enceintes nécessitant environ 300 heures de rôdage chacune, je me garderai bien de porter un jugement sur nos premières impressions d'écoute. Mais tout de même, une petite anecdote : il n'est un secret pour personne que je considère la NAUTILUS 805S comme la meilleure enceinte compacte possible. Eh bien en la comparant rapidement à la nouvelle 805 DIAMOND, je me vois obligé de réviser mon jugement. La 805 DIAMOND place désormais très haut la barre du possible. Une nouvelle référence absolue vient de naître. Il ne fait aucun doute qu'il en sera de même des autres enceintes de la gamme.

 

 

ELIPSON PLANET L

Dans les années 60, les boules ELIPSON faisaient la joie des audiophiles avant l'heure. C'est donc un retour aux sources pour la marque française qui présente PLANET L, une enceinte en acier de la taille d'un grand ballon de foot. Derrière une grille à fixation magnétique se cache un haut-parleur coaxial de 17 cm, copie chinoise du SEAS qui équipe certains de nos kits.

           

On se doute bien que l'attrait principal de cette enceinte n'est pas la qualité sonore, mais le résultat est malgré tout assez positif. Compte tenu du faible volume de charge, le petit coaxial s'en tire plutôt bien. Le son est homogène et bien équilibré. En revanche, la PLANET L n'aime pas les grandes masses orchestrales qui fait talonner son coaxial. Un caisson grave sera donc le bienvenu pour une application home-cinéma ou une écoute à fort niveau. Très tendance, la PLANET L est disponible en noir, blanc et rouge, et un pied très réussi est disponible en option.

 

 

FOCAL ELECTRA 1028 Be 2

André Gide, à qui l'on demandait qui était le plus grand poète français vivant, fit cette réponse restée célèbre : "Victor Hugo, hélas". Par cet "hélas" provocateur, Gide soulignait que la suprématie écrasante de Victor Hugo empêchait ses contemporains de s'exprimer librement, tant la comparaison avec le grand homme était sclérosante. Eh bien à la question "Quel est le meilleur fabricant français d'enceintes acoustiques ?" on pourrait bien répondre : "FOCAL, hélas".

En effet, dans le très haut de gamme, la maîtrise de FOCAL est incontestable. Si nous n'avions pas la gamme NAUTILUS 800 de B&W, les FOCAL ELECTRA n'auraient chez MUSIKIT aucune concurrence. Partant d'une ELECTRA 1027Be déjà proche de la perfection, FOCAL n'a fait, dans la nouvelle 1028Be2, que renforcer un caractère déjà exceptionnel. Un nouveau tweeter Béryllium, un peu plus de précision et de dynamique ont donné naissance à l'une des meilleures enceintes de l'année 2009. Tout simplement.

 

 

ATOLL DAC 100

De mémoire de MUSIKIT, jamais appareil n'aura été aussi attendu que ce petit boitier. Il est vrai qu'avec la multiplication des sources numériques telles que les disques durs multimédia, les iPods, les lecteurs Blu-Ray et les ordinateurs portables, le besoin se fait sentir de disposer d'un convertisseur numérique-analogique de qualité, abordable et accroîssant de façon notable la qualité sonore.

Ne faisons pas durer plus longtemps le suspense : le contrat est rempli au-delà de toute espérance. Nous avons testé le DAC 100 avec plusieurs lecteurs CD de qualité déjà élevée, et à chaque fois, l'amélioration est spectaculaire. Je vous invite d'ailleurs à venir faire le test. Munissez vous de votre source numérique préférée (avec sortie digitale ou USB) et écoutez attentivement ce convertisseur. Vous serez conquis.

 

 

AUDIOMAT ARPEGE REFERENCE 10

Le nom de ce nouvel opus de la marque marseillaise sonne comme une symphonie. Eh bien croyez-moi, ce nom n'est pas usurpé. Très modestement, Norbert Clarisse, son créateur, me disait : "Je n'ai pas fait grand chose, j'ai juste boosté l'alimentation et changé l'origine des tubes".

Or, lorsqu'on sait l'importance de ces deux sections dans le fonctionnement d'un ampli à lampes, on comprend pourquoi le nouvel ARPEGE REFERENCE a autant gagné en musicalité, en autorité et en matière. J'emploie ici volontairement des termes vagues (que signifie donc "autorité" pour un ampli à lampes ?) pour vous inciter à venir l'écouter avec vos propres disques et vous faire votre propre opinion. Attention, coup de foudre assuré !

 

 

LA DECEPTION MICROMEGA

En 2008, nous vous annoncions le retour de MICROMEGA. Hélas, malgré un nouveau dirigeant et une équipe presqu'entièrement renouvelée, le miracle n'a pas eu lieu. Il aura suffit d'une première panne pour constater que MICROMEGA n'a pas renoncé à ses vieux démons.

Manque de fiabilité chronique, instabilité du personnel, refus du dialogue, il ne nous a pas été possible de travailler en confiance avec ce constructeur. L'appareil en panne ne nous a d'ailleurs jamais été rendu. Quel dommage !

 

 

NAIM UNITI

Il est frappant de constater que ce sont les constructeurs anglais, qu'on pourrait volontiers croire conservateurs, qui sont à la pointe en matière de convergence numérique, laissant sur place les géants japonais qui ont pris en ce domaine beaucoup de retard. Après le fantastique mais onéreux HDX équipé de deux disques durs, NAIM frappe à nouveau très fort avec son nouveau UNITI.

Comme son nom l'indique, le NAIM UNITI réunit dans un même coffret un lecteur CD, un tuner FM et un ampli 2 x 50 Watts sous 8 Ohms. Comme son nom ne l'indique pas, il reçoit également les radios du web et tous les fichiers musicaux présents sur votre réseau informatique personnel. Le vinyle n'est pas oublié avec une entrée dédiée en option. L'utiliser est un vrai jeu d'enfant, à peine connecté au réseau du magasin (en RJ45 ou en Wifi), nous avions déjà Couleur 3 et quelques milliers d'autres radios du monde entier. Quant à sa qualité sonore, j'en appelle aux audiophiles rhône-alpins et à tous ceux qui vont traverser Lyon cet été : nous avons à l'évidence besoin de le rôder sérieusement, alors venez vite l'écouter avec nous.

 

 

COULEUR 3 A LYON, C'EST FINI

Après la disparition des écrans PIONEER, voici encore une information dont on se serait bien passé : la fréquence de Couleur 3 sur la bande FM lyonnaise est désormais occupée par Virage FM, une radio robot, un terme technique qui désigne une radio sans animateur qui pioche la musique dans une base de données sur disque dur. Au delà de la perte de la meilleure radio rock de Lyon, on regrettera ce vecteur culturel d'une grande région Alpes qui transcendait les frontières. Couleur 3 nous informait de toute l'actualité rock de Montreux à Chambéry, de Genève à Fourvière, d'Annecy à Lausanne, là où vous et moi allons à la découverte de nos artistes préférés.

Pour en savoir plus : l'article de l'excellent site Radio-Actu consacré à l'actualité des radios francophones :

 

 

FURUTECH G320AG

On peut être sceptique quant à l'influence d'un câble secteur sur le rendu musical d'une électronique et pour tout vous dire je le suis moi-même par nature. Alors j'ai essayé le câble FURUTECH G320AG sur cette petite chaîne miracle qu'est la MARANTZ MCR 502 dont je vous parle un peu plus bas. Je ne vous dirai pas ce que j'en ai pensé, mais je vous propose de faire vous-même l'expérience, nous vous prêterons un câble contre caution pour que vous vous forgiez votre propre opinion.

Le test est simple : écoutez un morceau de votre choix avec le câble d'origine, puis remplacez-le par le FURUTECH. Si le résultat vous semble concluant, gardez-le, sinon ramenez-le. Sachez juste que le jour où nous avons fait cette expérience, nos conclusions ont été unamimes. Et si vous possédez un appareil avec une fiche tripôle (avec terre), nous pouvons également vous prêter un câble adapté.

 

 

MUSIKIT PARTENAIRE DE L'ORCHESTRE D'HARMONIE DU RHÔNE

Pour nous qui sommes spécialistes de la restitution de la musique enregistrée, côtoyer des musiciens est plus qu'un plaisir, c'est un véritable honneur. C'est pourquoi nous avons accepté avec enthousiasme de devenir partenaires de l'Orchestre d'Harmonie du Rhône.

 

       

 

L'OHR, c'est un ensemble amateur de cuivres, bois et percussions composés de musiciens professionnels (eh oui !) et amateurs. Les compositions pour Brass Band (qu'on me pardonne ce raccourci hâtif) étant assez peu nombreuses, le répertoire de l'OHR se compose notamment de transcriptions, mais aussi d'oeuvres originales. Une visite sur le site de l'orchestre vous donnera un aperçu des qualités de cet ensemble de 70 instrumentistes qui a donné le 19 avril dernier un concert inoubliable à la salle Rameau.

L'OHR est bien entendu le Musicien MySpace du mois d'avril :        

 

 

NAIM NAIT XS

Le NAIM NAIT 5i était déjà un de vos amplis préférés dans la gamme des 1500 Euros, son succès formidable en atteste. Alors quelle mouche a donc piqué NAIM pour sortir le NAIT XS qui entre en concurrence directe avec le NAIT 5i ?

La réponse se trouve peut-être dans la parité actuelle de la Livre anglaise avec l'Euro. Le NAIT XS serait sans doute un ampli d'une catégorie supérieure si la Livre n'avait autant baissé. Physiquement identique à son cadet, le NAIT XS se distingue surtout par sa face arrière. Toutes les entrées sont désormais doublées en fiches Din en plus des traditionnelles Cinch. Une sortie Sub pour le branchement éventuel d'un caisson de grave fait son apparition, une autre excellente idée.

Dès les premières notes, ce nouveau NAIM affirme son identité : un son capiteux, profond, légèrement sucré, inégalable. Le NAIT XS est résolument un NAIM, avec la générosité, la précision et la douceur caractéristiques de cette marque. Mais comment fait donc NAIM pour fabriquer des appareils qui concilient l'inconciliable, à savoir une précision diabolique et une douceur infinie ?

Pour bien me faire comprendre, j'oserais cette comparaison hasardeuse : je trouve que le NAIT XS est à la hifi ce qu'un Porto vieux est au Côtes du Rhône, un délice de douceur et de profondeur. Nous avons bien sûr écouté cet ampli avec toutes les enceintes que nous avions sous la main, et je dois dire que l'association avec les KEF de la série XQ est sublime. Je n'avais jamais entendu ces enceintes, pourtant EISA 2008-2009, rendre un son aussi plein, aussi juste, aussi raffiné. Mais ne me croyez pas sur parole : prenez vos meilleurs enregistrements et venez en juger par vous-même.

 

 

LE MUSICIEN MYSPACE DU MOIS

Depuis longtemps, j'avais envie de vous faire partager une fois par mois mes coups de coeur musicaux sur MySpace. Et puis, par manque de temps, par crainte que ce rendez-vous mensuel ne se transforme en rubrique semestrielle, je ne l'avais pas fait. Mais on rencontre sur ce site tellement de talents formidables que je n'y tiens plus : je me lance, et on verra bien si le rythme mensuel est tenu.

Le but de cette rubrique est évidemment de mettre à l'honneur un musicien ou un groupe présent (ou non) sur MySpace. Y figureront des groupes célèbres et des inconnus, de grands professionnels et des amateurs, dès lors qu'ils nous donneront envie de faire partager notre enthousiame, de faire connaître leur talent. Une seule règle : le feeling, cette rubrique marche au coup de coeur (je me répète). Une page spécifique rappelle l'historique des différents musiciens du mois. En voici le lien :

 

 

 

B&W PANORAMA

Fort du succès du ZEPPELIN, son dock i-Pod chroniqué plus bas, B&W lance une barre de son destinée à améliorer le son de nos écrans plats qui en ont bien besoin. Mais comme d'habitude, B&W ne fait rien comme les autres. Pour commencer, le PANORAMA est conçu pour fonctionner sans caisson de grave. C'est donc bien l'intégration la plus complète qui est recherchée. D'autre part, la qualité de fabrication n'a pas d'équivalent actuellement : corps en aluminium, charge NAUTILUS pour le tweeter, deux haut-parleurs de grave à forte élongation, on reconnaît les techniques qui ont fait le succès (et quel succès !) du ZEPPELIN.

       

A l'écoute, le PANORAMA est détonnant. Un son massif, clair, puissant et sans complexe, parfaitement adapté au home-cinéma. L'image sonore s'étire généreusement en largeur, mais l'effet arrière est assez ténu. Ce qui est remarquable, c'est que le PANORAMA est un bel objet : noir laqué et acier, nous l'avons tout simplement posé sur le pied de notre KRP 600A et il n'empiète pas sur l'image. Son prix de 1990 Euros le positionne résolument dans le haut de gamme, c'est un choix qui a fait ses preuves avec le ZEPPELIN. Un regret ? Je vais y réfléchir, si je trouve, je vous le dirai.

 

 

BOWERS & WILKINS CM9

Lorsqu'elle est entrée dans notre auditorium, le silence s'est fait autour d'elle. Sa stature, son pied large, sa robe noire brillante ne laissaient aucun doute sur la sophistication de cette grande dame. Elle a choisi ce qui lui allait le mieux : EXPOSURE 3010, YAMAHA AS2000, MARANTZ PM15. Quand elle a commencé à se dévêtir, le rayonnement de son médium FST nous a ébloui, et lorsqu'elle a commencé à chanter, un sourire de bonheur a envahi toute l'assistance.

Le raffinement de son chant, la richesse de son répertoire, la générosité et l'acuité dont elle fait preuve nous ont conquis. Une grande enceinte est née. Elle s'appelle CM9. Elle a eu le prix EISA de la meilleure enceinte de l'année 2009-2010.

 Pour en savoir plus :

 

 

NAD C326BEE

Si mon compte est bon, le C326BEE est la 10ème version du 3020, l'intégré qui a fait la réputation et la fortune de la marque canadienne (je ne compte pas le 3120, une version dépouillée du 3020 original). A la lecture de ses caractéristiques, c'est le jeu des 7 erreurs, quasiment aucune différence significative n'apparaît face au C325BEE. A l'écoute, il en va tout autrement.

Certes, le C326BEE conserve le caractère doux, chaleureux et légèrement brumeux de ses prédécesseurs (il ne saurait en être autrement de la part d'un NAD), mais il apporte une qualité de profondeur, un détail dans les ambiances qui n'étaient pas évidents sur le C325BEE. D'ailleurs, la dynamique un peu brutale du C325BEE est atténuée, ce que semble confirmer un facteur d'amortissement en baisse. Le C326BEE plaira à ceux qui recherchent une écoute facile, universelle, anti-prise de tête. Il sera également l'excellent complément de toute enceinte compacte de qualité, comme la B&W CM1, pour ne citer qu'elle.

 

 

PIONEER ARRÊTE LA FABRICATION D'ECRANS

C'est la bombe de ce mois de février : écrasé de dettes (130 milliards de yens de perte attendus en 2009), PIONEER vient d'annoncer qu'il abandonnait la fabrication d'écrans plats, plasma et LCD. C'est une triste nouvelle. Avec l'arrêt de la gamme KURO, c'est la meilleure image du marché qui disparaît. C'est comme si PORSCHE annonçait qu'il renonçait à fabriquer des voitures, comme si LAGAVULIN se consacrait désormais à la production de limonade.

C'est aussi la triste démonstration qu'en électronique, la qualité ne paie pas. Avec l'arrêt des plus beaux écrans du monde, PIONEER signe l'arrêt de mort du plasma, PANASONIC restant désormais seul à défendre cette technologie hors du commun (pour combien de temps ?). Comme à l'époque des magnétoscopes VHS, BETA et V2000, comme entre le SACD et le MP3, c'est le procédé le moins performant qui devient la norme. C'est le triomphe de la médiocrité, notre choix se réduisant bientôt à des écrans LCD et à ses avatars SED, FED, Backlight Led et Oled.

A tous nos clients qui ont fait le choix d'un écran PIONEER, nous voulons dire que le suivi SAV sera assuré avec le sérieux qui caractérise cette marque. Nous leur conseillons également de bien garder leur écran, ils ne retrouveront pareille qualité d'image que dans de longues années, et peut-être même jamais.

 

 

CABASSE MINORCA MC40

Je vous ai récemment dit tout le bien que je pensais de la nouvelle colonne CABASSE JAVA MC40 qui marque le retour de CABASSE sur l'avant-scène de la haute-fidélité française. Voici maintenant la MINORCA, version compacte de la JAVA et utilisant dans le medium-aigu le même haut-parleur deux voies coaxial MC10.

A l'écoute, la MINORCA possède un pouvoir d'analyse assez exceptionnel dans cette catégorie. Pourtant, cette enceinte présente un caractère bien différent de sa grande soeur : un son plus rond qui la rend plus facile à associer à des électroniques dynamiques. Autant la JAVA est sélective, autant la MINORCA saura exploiter les qualités d'électroniques plus nerveuses, plus incisives. L'association avec ATOLL, par exemple, est sublime.

 

 

EXPOSURE 3010

La gamme des amplis intégrés autour de 1500 Euros est décidément en pleine ébullition. Dans la droite ligne des intégrés de la marque que nous présentons depuis plus de 15 ans, le 3010 est d'une sobriété esthétique maximale, on peut même parler d'austérité. Deux boutons, pas un de plus, suffisent à manipuler 2 x 100 Watts bourrés d'énergie.

Après un temps de chauffe, le 3010 révèle un caractère fort, un grave plein et généreux qui maîtrisera d'une poigne de fer les enceintes les plus difficiles. S'il n'a pas le côté aérien des MARANTZ PM15 et YAMAHA AS2000, le 3010 n'a en revanche pas son pareil pour dynamiser une enceinte. Le mariage est particulièrement réussi avec les BW de la série NAUTILUS et avec les excellentes YAMAHA SOAVO. A écouter également avec les TANNOY GLENAIR 10.

 

 

CABASSE JAVA MC40

Depuis 50 ans, CABASSE a traversé toutes les tempêtes, essuyé tous les grains, survécu aux plus fortes bourrasques. Avec une usine qui surplombe la rade de Brest, c'est d'ailleurs la moindre des choses.  Pour sa nouvelle gamme, CABASSE a eu l'excellente idée d'explorer son riche patrimoine.  Et l'une des particularités de CABASSE, c'est le système SCS, matérialisé par ce haut-parleur coaxial médium-aigu qui a équipé notamment les légendaires EGEA, IROISE, BALTIC et KARA. Un nouveau coaxial a donc été développé pour la gamme MC40, mettant pour la première fois cette technologie à la portée de tous les budgets.

A l'écoute, les JAVA MC40 sont enthousiasmantes. Je n'avais jamais entendu une CABASSE de cette gamme de prix sonner aussi franc, aussi net, aussi clair. Le voile caractéristique des anciennes MT4 a complètement disparu. Ce qui est resté, en revanche, c'est le caractère vif, nerveux, presque indomptable propre à toutes les CABASSE. Et c'est là la limite de cette enceinte. Elle est tellement intransigeante qu'elle ne pardonne aucune agressivité, aucune dureté de la part de l'électronique (ampli et source) qui l'alimente. J'ai été soufflé par la façon dont les JAVA MC40 révèlent le caractère de chaque électronique, comme une véritable loupe sonore. C'est là que l'expérience d'un professionnel est indispensable. Le danger est grand avec les JAVA MC40 de composer un système déséquilibré. Chez MUSIKIT, nous apporterons un soin tout particulier à leur association avec l'électronique que ces enceintes fabuleuses méritent.

 

 

ATOLL IN 30SE

C'est dans le plus grand secret qu'ATOLL a conçu son intégré premier prix. En effet, sous un look qui évoque les grandes heures de l'industrie est-allemande de la machine-outil, ATOLL a réuni un concentré de toutes les technologies qu'on aime bien : une alimentation généreuse, un étage de sortie à transistors Mos-Fet qui délivrent 2 x 50 Watts bourrés de santé et une simplicité qui garantit que le signal ne sera pas perturbé par la traversée de circuits inutiles.

Cet ampli, c'est l'anti bling-bling : moche à l'extérieur, mais d'une richesse inouïe à l'intérieur. Réussir le tour de force de concevoir et de construire un tel appareil en France pour moins de 400 Euros, c'est très fort (bon, il est vrai qu'à Brécey, petite bourgade normande située à deux pas du Mont St-Michel, il n'y a pas grand chose d'autre à faire, mais quand même...). A l'écoute, L'IN30SE est un vrai ATOLL : vivant, enlevé, plein dans le grave, dynamique. Très à l'aise avec les enceintes anglaises de moyenne gamme, il recadre bon nombre d'enceintes françaises qui ont souvent une légère tendance à en faire trop. Allez, lâchez-tout, prenez quelques CD et venez partager notre enthousiasme à son écoute.

 

 

MUSIKIT sur MYSPACE

Mais que va faire MUSIKIT sur ce célèbre site cher aux musiciens ? Eh bien la réponse est contenue dans la question : parce que c'est à l'échelle planétaire le site sur lequel les musiciens de toute origines se retrouvent. Et que la finalité des appareils que nous vendons est là : la musique, ne l'oublions jamais. Cette page est l'occasion de partager avec vous toutes les musiques que nous aimons, et elles sont nombreuses. Nous n'y référençons que des groupes et des musiciens (et quelques radios). Parcourez-la souvent, allez découvrir les artistes qui y figurent et si vous le désirez, suggérez-nous de nouvelles inscriptions. Bonne navigation !

 

L'INCROYABLE CAFOUILLAGE DE LA RADIO NUMERIQUE

Le standard de diffusion de la radio numérique en France vient d'être choisi. Il s'agit de la norme DMB, pour Digital Multimedia Broadcasting, un choix qui s'oppose à nos voisins européens (Angleterre, Belgique, Suisse) qui ont opté voici plusieurs années pour la norme DAB (Digital Audio Broadcasting). Bien entendu, ces deux normes ne sont pas compatibles, sinon ce ne serait pas drôle.

                               

Il semble que ce choix tienne à la possibilité de transporter des images liées aux émissions radio, la porteuse vidéo étant d'ailleurs obligatoire en DMB, ce qui rend ce système assez peu intéressant en termes de quantité d'émissions disponibles par canal. Nous vivons tout de même une époque formidable : la TNT peut diffuser des émissions radio (ce qui ne semble intéresser personne), et la radio va émettre des images, même si on n'en veut pas !

       

Pourtant, à Lyon, le DAB ne nous est pas inconnu, nous nous souvenons bien de la qualité des émissions de France Musique et de Radio Scoop dont nous avons pu bénéficier pendant plusieurs mois. Certains de nos clients ont d'ailleurs un tuner FM compatible DAB, le MARANTZ ST7001 et le ROTEL RT06, entre autres. A ceux-ci, nous proposerons une solution de remplacement quand les premiers tuners DMB seront disponibles, car bien entendu, il n'existe aujourd'hui aucun appareil capable de recevoir la DMB !

 

Pour en savoir plus :                             

 

 

PRESENTATION KEF REFERENCE CHEZ MUSIKIT

Les 4 et 5 avril 2008, nous avons présenté les enceintes KEF de la série REFERENCE au magasin réaménagé du 50 Cours de la Liberté, mais aussi à l'hôtel KIRIAD pour les énormes (dans tous les sens du terme) KEF REFERENCE 207/2. Ces enceintes ont fonctionné étonnamment bien dans l'acoustique toujours problématique d'une salle de conférence.

       

ACCUPHASE nous ayant fait faux-bond, c'est avec un valeureux couple MARANTZ SC11 + SM11 que nous avons alimenté les KEF 207/2, en alternance avec l'excellent AUDIOMAT OPERA. Le lecteur était le MARANTZ SA7 S2. A noter que nous avons tricâblé les enceintes en câble SUPRA, une marque discrète qui n'en finit pourtant pas de nous étonner.

       

Les KEF REFERENCE 207/2 sont maintenant reparties, mais les autres enceintes de la gamme restent en écoute permanente chez MUSIKIT (sur rendez-vous).

 

 

B&W ZEPPELIN

Attention, cet objet est un véritable ovni sonore. D'ailleurs, il s'appelle Zeppelin, ce qui n'est pas une vaine promesse. Pourtant, à l'inverse de son prestigieux homonyme dirigeable, le Zeppelin de BW n'est pas prêt de s'envoler. Il pèse en effet 12 kg de fonte d'aluminium et d'aimants de haut-parleurs. Sous cette forme littéralement craquante, on trouve l'équivalent de deux M1, les satellites home-cinéma en aluminium du constructeur et un caisson de grave, pas moins. C'est la première fois que nous chroniquons un dock pour i-pod, mais il faut avouer que nous sommes sous le charme de ce drôle d'objet. Et le son, me direz-vous ? Eh bien attrapez votre i-pod et venez l'écouter toute affaire cessante. Vous allez être surpris !

 

 

NAIM SUPERNAIT

On peut être un des meilleurs spécialistes de l'amplification haute-fidélité et innover tout de même. C'est ce que démontre le nouveau SUPERNAIT, un intégré haut de gamme équipé en série d'une entrée numérique coaxiale.

Déjà auréolé d'un Diapason d'or, cet appareil vous permet une évolution en douceur vers la très très haute musicalité : dans un premier temps en conservant votre platine CD dont on n'utilisera que la section mécanique (la conversion étant effectuée par le SUPERNAIT), puis en remplaçant le lecteur par un drive CEC, par exemple. Pour juger de l'intérêt d'une telle formule, précipitez-vous chez MUSIKIT avec vos meilleurs CD, c'est une expérience qui mérite le détour.

 

 

LE GRAND RETOUR DE YAMAHA

Vous savez combien nous apprécions le couple MARANTZ SA 15 + PM 15. Eh bien ces appareils de référence ne sont plus seuls dans leur catégorie. Après une excellente gamme d'enceintes (SOAVO) saluée au niveau européen, ce sont des concurrents très sérieux que YAMAHA nous offre.

               

Le lecteur CDS 2000 et l'ampli AS 2000 marquent le grand retour de YAMAHA à la haute-fidélité de haut de gamme, il était temps ! Avec leur look des grandes années de la hifi, ces appareils illustrent de façon magnifique le regain d'intérêt des grandes marques pour la haute-fidélité pure et dure. La qualité de fabrication est somptueuse, l'écoute est magnifique, on devine que les ingénieurs ont pris beaucoup de plaisir à concevoir des appareils aussi enthousiasmants.

 

 

ATOLL

A en juger par l'accueil et le fort coefficient de sympathie que vous lui avez réservée, la gamme ATOLL répond à un vrai besoin : celui de trouver une électronique conçue et fabriquée en France (une gageure) et d'une grande fiabilité (une mission quasiment impossible, hélas). ATOLL répond à ces deux critères en y ajoutant une musicalité rare et une grande expérience dans le domaine des électroniques à prix abordables.

Nous sommes particulièrement heureux de vous présenter la presque totalité de la gamme ATOLL en amplis intégrés, lecteurs de CD et préamplis-blocs de puissance séparés.

Choisir ATOLL peut aussi être vu comme une modeste contribution à l'équilibre de la planète, le transport de ces appareils qui ne viennent pas de l'autre bout du monde étant moins émissif en CO2.

 

 

JADIS CHEZ MUSIKIT

JADIS, la marque française d'électroniques à tubes la plus réputée en et hors de France est désormais présente chez MUSIKIT. C'est un véritable honneur pour nous de vous faire découvrir ces appareils hors du commun.

 

A l'époque où le tube connaît un antépénultième renouveau, nous sommes à des années-lumière de ces appareils opportunistes fabriqués à bas prix en Chine. Tout est exceptionnel chez JADIS, la beauté de l'objet, le raffinement du son, le niveau d'exigence, les tarifs. Osez faire ce test : venez écoutez vos enceintes sur un DA50, vous ne les reconnaîtrez pas.

 

 

CABASSE BALTIC EVOLUTION

Visite surprise de CABASSE chez MUSIKIT avec la toute dernière version des BALTIC, que nous avions présentées dans leur précédente version il y a quelques années. La nouvelle sphère descend plus bas en fréquence (80 Hz désormais contre 120 Hz pour l'ancienne Baltic), ce qui facilite grandement leur raccordement au caisson grave.

Nous avons utilisé pour cette écoute un caisson CABASSE, le SANTORIN 25 et un caisson VELODYNE. Les progrès réalisés sur la BALTIC sont évidents. L'énergie et la dynamique naturelle de ces enceintes sont maintenant bien mieux contrôlées, mieux intégrées dans un message sonore complet, homogène et riche en détails. Une écoute enjouée et un look fabuleux, ces enceintes ont tout pour elles.

 

 

PRESENTATION TRIANGLE MAGELLAN CHEZ MUSIKIT

Vendredi 1er et samedi 2 décembre 2006 s'est tenue la présentation en nos locaux de la nouvelle gamme MAGELLAN, la plus haute gamme du constructeur de Soissons. Les MAGELLAN ont déjà été distinguées par un Diapason d'Or décerné à la CONCERTO SW2 il y a peu.

                                               

Les écoutes se sont faites sur des sources et amplificateurs JADIS, pour l'électronique à tubes, et MARANTZ PREMIUM pour l'électronique à transistors.

 

 

LES JOURNEES MARANTZ DE LYON

Bilan positif pour ces deux journées de présentation des produits phare de la gamme MARANTZ. Un nombre important de visiteurs, des questions très pertinentes, un vif intérêt qui prouvent l'attachement des amateurs de son et d'image à cette marque.

La promesse aussi que le SA7 sera en écoute chez MUSIKIT autour de Noël. Je vous en reparlerai...

 

 

VISITE CHEZ YAMAHA

Fin janvier, Yamaha Electronique France a aimablement convié quelques revendeurs français à la visite d'une des 2 usines indonésiennes du groupe, consacrée à la fabrication d'enceintes acoustiques. Reportage.